Redskins 38 Browns 21

WEEK 14

medium (17)medium (16)

WASHINGTON REDSKINS 3821 CLEVELAND BROWNS

Et de cinq ! Cinq victoires de suite pour les Redskins et la première place de la division à la clé, car oui les Giants ont perdu contre Atlanta. Désormais, les Redskins sont maîtres de leur destin. Peu importe les autres résultats, deux victoires leur donneront le titre de la division.

tempAP508757069463--nfl_mezz_1280_1024

Ce match était pourtant mal embarqué, Kirk Cousins se faisant intercepté très tôt et offrant les premiers points aux Browns. Le score était de 7-0 pour les locaux après un touchdown de Trent Richardson. Puis le quarterback rookie des Redskins est monté en puissance en remettant les équipes à égalités grâce à un très beau touchdown de 54 yards offert à Leonard Hankerson.

Kai Forbath continue ensuite son sans faute en ajoutant trois nouveaux points. Mais c’est bien les Browns qui vont virer en tête à la pause. 14-10 avec un nouveau touchdown au sol par Richardson.

tempAP564774804567--nfl_mezz_1280_1024

En deuxième période, les Redskins passent la vitesse supérieure et surclassent les Browns. La défense vérouille et Kirk Cousins montre qu’il vaut plus qu’un simple remplaçant. On se demande qui de lui ou Weeden a été choisi au premier tour. Ajoutez à cela un play-calling de Kyle Shanahan particulièrement bien senti et cela donne un 28-7 sur la deuxième mi-temps.

Le premier touchdown est l’oeuvre d’Alfred Morris (27 courses, 87 yards, 2TD) sur une course de trois yards. Le deuxième est pour Leonard Hankerson, une petite passe bien exécutée de Cousins et cela fait leur deuxième connexion pour un touchdown entre les deux hommes. Evan Royster se joint ensuite à la fête avec un nouveau touchdown au sol, puis Morris ajoute son deuxième dans le même registre. La défense a bien aidé pour cela, interceptant notamment deux fois Weeden par Rob Jackson et l’inusable London Fletcher.

Le touchdown de Travis Benjamin reste du coup presque anecdotique.

Les Redskins ont parfaitement maîtrisé leur deuxième mi-temps et se sont évité une fin de match stressante. C’est toujours de bon augure, surtout que Robert Griffin III était absent.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s