Mois: septembre 2013

Avant match : Redskins @ Raiders

Avant match 

Week 4

Washington Redskins @ Oakland Raiders

WAS (1)OAK

 

 

 

raiders-redskins-andre-carter-sack-b9e35d267d472a09_large

 

Déjà le match de la dernière chance, histoire que la saison ne soit pas trop longue. Il n’y a pas de secrets, les Redskins devront encore s’améliorer si ils veulent avoir une chance. Il y a eu des progrès la semaine dernière, mais il faut encore mieux. Surtout que cette équipe des Raiders n’est pas à sous-estimer. Sans être exceptionnel, le début de saison de la franchise est tout à fait correct. Il s’agit notamment d’une des meilleures équipes à la course, et on a bien les déboires des Redskins à stopper les courses dans ce début de saison. Il va falloir s’appliquer sur les placages !

Cependant Pryor, le quarterback titulaire habituel des Raiders, est un grand artisan de ce jeu au sol efficace, et il sera absent ce soir, suppléé par Matt Flynn qui ne sera pas autant une menace à la course.

Côté Redskins, les tight ends Jordan Reed et Fred Davis sont très incertains, ce qui devrait laisser beaucoup de travail à Logan Paulsen.  Kai Forbath est également toujours incertain.

Mon pronostic pour ce match : 24-21 en faveur d’Oakland.

Publicités

Lions 27 Redskins 20

WEEK 3 

DETROIT LIONS 2720 WASHINGTON REDSKINS 

DETWAS (1)

 

 

 

 

2013-09-22T210843Z_01_WAS415_RTRIDSP_3_NFL

 

Du mieux, mais toujours trop d’erreurs pour accrocher la victoire. On ne va pas mettre une croix sur les payoffs tout de suite, mais la tâche semble tout de même compliquée tant il y a à corriger.

Comme contre les Eagles, la défense a pourtant mis les Redskins devant en premier au tableau d’affichage. Comme contre les Eagles c’est DeAngelo Hall qui emmenait le cuir dans la endzone adverse. Cette fois il a intercepté une passe de Stafford à destination de Calvin Johnson. Ceci n’a finalement pas empêché « Megatron » de cumuler plus de 100 yards et un touchdown. On aurait pu s’attendre à plus, mais son compère Burleson en a cumulé autant.

La défense des Redskins a encore montré beaucoup de failles. Couverture aérienne hasardeuse, défense contre la course ruinée par les placages manqués et pass rush inconstant. Les Lions sont donc rapidement repassés devant. L’attaque a montré du mieux, notamment le jeu au sol, Alfred Morris (15 courses pour 73 yards et 1 TD) ramenait ainsi les deux équipes à égalité peu avant la pause sur une belle course de 30 yards.

Mais les Lions vont reprendre l’avantage juste avant la pause sur un field goal, et les Redskins ne parviendront jamais à repasser devant. On pourra toujours se plaindre d’un touchdown sévèrement refusé à Aldrick Robinson mais il manquait quelque chose. Robert Griffin III (32/50, 326 yards, 0TD, 1INT) a été meilleur mais il comment deux erreurs qui coûtent chères dans le camp adverse. Deux turnovers, le premier sur une interception évitable, le second sur un fumble au out d’une belle course où il aurait dû avoir la présence d’esprit de glisser les pieds en avant. La dernière hail mary du quarterback ne trouvera personne.

Mais encore une fois, mon pronostic n’était pas loin de la vérité.

Avant match : Lions @ Redskins

Avant match

Week 3

Detroit Lions @ Washington Redskins

DETWAS (1) 

 

 

Washington+Redskins+v+Detroit+Lions+5ZP7ieDxe1Sl

 

On le sait, une saison de NFL est courte, et après deux défaite la situation des Redskins en vue des playoffs est préoccupante. On n’ira pas jusqu’à dire que c’est le match de la dernière chance, mais une défaite aujourd’hui contre les Lions ne serait tout de même pas loin d’enterrer la saison des Redskins.

La dernière confrontation entre les deux équipes remonte à 2009, et Detroit l’avait emporté 19 à 14. Matthew Stafford était alors dans sa saison rookie.

La plus grande peur c’est bien sûr ce que pourrait réaliser Calvin « Megatron » Johnson. Le receveur des Lions est sans conteste le meilleur de la ligue, et il affrontera une défense aérienne à la ramasse depuis le début de saison. Il pourrait donc s’amuser et sortir une ligne de statistiques impressionnante. L’espoir réside peut être dans le fait que Stafford est un quarterback qui a l’habitude de beaucoup rendre la balle.

La bonne nouvelle c’est le forfait de Reggie Bush. Le running back des Lions revenait très fort cette saison. Incertain toute la semaine, il ne devrait finalement pas jouer.

Côté Redskins, Kai Forbath n’est toujours pas rétabli, et ça ce n’est pas une bonne nouvelle. Si il a une grosse jambe, Potter est loin d’avoir la précision de notre kicker habituel. fred Davis est également absent, mais il faut dire qu’il avait été très discret jusque là.

On attend également bien sûr le réveil d’un Robert Griffin III pour l’instant méconnaissable et semble très mal à l’aise en tant que pocket passeur. Pour cela la ligne offensive devra également hausser son niveau de jeu, car la ligne défensive des Lions n’est pas des plus mauvaises.

Voilà donc pour un avant de goût de cette rencontre.

Pour info, voici les inactifs :

Evan Royster, Kai Forbath, Rex Grossman, Jonathan Gumbs, Josh leRibeus, Fred Davis et Chris Baker.

Mon pronostic : 31-21 en faveur de Detroit.

Redskins 20 Packers 38

WEEK 2

WASHINGTON REDSKINS 2038 GREEN BAY PACKERS

WAS (1)GB

 

 

 

 

spskins011379270292

 

Le pire match de l’ère Shanahan ? Peut être ! On ne pensait pas qu’ils pouvaient faire pire que la première mi-temps contre Philadelphie, mais ils l’ont fait, nos Redskins sont plein de ressources.

Les Packers ont ainsi pu inscrire 31 points sans réponse… 31 ! Si le pass rush a pendant un temps ralenti l’attaque de Rodgers, les trous dans la secondary ont fini par se payer cher. Même la défense contre la course n’a pas marché, laissant des boulevards à Starks, qui est devenu le premier coureur à plus 100 yards pour les Packers depuis 2010 ! Et comme un record à la course ne suffit pas, Rodgers a battu le record de Matt Flynn (non non ce n’est Brett Favre) en terme de yards à la passe (480 yards). Une débâcle donc. La position de Jim Haslett, un temps sauvée après la très bonne fin de saison dernière, semble à nouveau sur sellette. Le rookie David Amerson, constamment dépassé, a été un symbole parmi d’autres de cette défense désastreuse.

La seconde mi-temps a vu un méger réveil offensif. Robert Griffin III (26/40, 320 yards, 3 TD, 1 INT) a mieux trouvé ses receveurs et Alfred Morris (13 courses pour 107 yards) a sorti quelques belles courses. Mais il était bien trop tard pour espérer un retour face une formation des Packers qui a réussi à bien mieux gérer la montre que ce que les Eagles avaient fait la semaine précédente.

La liste des choses à améliorer est donc très longue… Seul point positif ? J’étais pas loin du compte avec mon pronostic !

Top 3 :

+ + + Trent Williams (où était Clay Matthews ?)

+ + Ryan Kerrigan (5 tackles, 2 sacks)

+ Pierre Garçon (8 réceptions, 143 yards, 1TD)

Flop 3 :

– – – John Potter

– – David Amerson

– Robert Griffin III

Avant match : Redskins @ Packers

Avant match

Week 2

Washington Redskins @ Green Bay Packers

WAS (1)GB

 

 

 

 

nfl-week-2-preview-green-bay-packers-washington-redskins

 

Ce dimanche les Redskins se déplacent dans le redoutable Lambeau Field pour y défier les Packers de Green Bay. Ces derniers sortent d’une honorable défaite face aux 49ers, qui font partie des grands favoris pour cette saison. Une rencontre qui s’annonce difficile, et où les Redskins sont loin d’être favoris, surtout après la déconvenue de la première journée.

La dernière fois que les Redskins ont affronté les Packers, c’était l’année du sacre de ces derniers, et les Redskins l’avaient pourtant emporté, comme ils ont pris l’habitude de battre tous les futurs vainqueurs du Suberbowl ces dernières années. Cette victoire 16 à 13 en prolongations était toutefois acquise au FedEx field.

L’attaque d’Aaron Rodgers a de quoi faire peur, surtout vu le niveau de jeu affiché par notre défense aérienne lors de la défaite contre Philadelphie. Le pass rush devra donc être excellent afin de soulager le travail de la secondary qui sera, de toute façon, débordée à certains moments.

L’autre clé sera une attaque performante, et cela dès l’entame du match. On ne peut pas courir après le score tout le temps. L’attaque doit pouvoir se mettre dans un rythme. Dans cette optique Robert Griffin III et Alfred Morris vont devoir sérieusement élever leur niveau de jeu. Roy Helu n’est pas loin derrière pour prétendre à récupérer la place de titulaire, mais si on est encore loin d’en être là. Il faudra de toute façon inscrire beaucoup de points, car la défense risque d’en encaisser beaucoup également.

La météo pourrait également être un facteur à prendre en compte. Même si ce n’est pas encore l’hiver avec un Lambeau Field tout blanc, on annonce de la pluie toute la journée. A voir si ces conditions difficiles profitent plus aux Packers ou aux visiteurs.

A noter également que Kai Forbath est incertain pour ce match. Le kicker John Potter a ainsi été signé en sécurité, et d’après les rumeurs qui filtrent c’est le quatrième quarterback Pat White qui devrait être libéré pour laisser une place.

Mon pronostic : Redskins 21 Packers 34

Eagles 33 Redskins 27

WEEK 1 

PHILADELPHIA EAGLES 3327 WASHINGTON REDSKINS

PHIWAS
20121017_ter_sb4_488.0_standard_730.0

Pour la première fois depuis longtemps, les Redskins partaient comme favoris de leur match d’ouverture. La confiance était au maximum après une pré-saison parfaite, mais la franchise de la capitale est vite redescendu sur terre la nuit dernière. La première mi-temps fut catastrophique. L’attaque n’a cessé de rendre le ballon aux Eagles et la défense n’a jamais pu stopper le rythme élevé mis en place par Chip Kelly, le nouveau coach de Philadelphie.

Tout n’avait pas si mal commencer, puisque Ryan Kerrigan déviait une passe latérale de Vick sur le premier drive des Eagles. DeAngelo Hall récupérait le cuir pour inscrire le premier touchdown de la saison pour les Redskins. Il faut d’ailleurs souligner que les arbitres ont plutôt été généreux sur cette décision, la passe semblant très légèrement en avant.

Peu importe pour les Eagles, ils profitent des maladresses du duo Robert Griffin IIIAlfred Morris. Le premier lance deux interceptions et le second échappe deux fois le ballon, dont une fois il doit concéder un safety. McCoy se régale entre les défenseurs des Redskins et est déjà à plus de 100 yards à la mi-temps. Vick score lui trois fois, dont une fois par le sol. A la mi-temps, l’équipe de Pennsylvanie mène 26 à 7, et les Redskins n’ont rien montré de bon.

La seconde période ne démarre pas mieux, avec une longue course de McCoy qui se termine dans la endzone puis un fieldgoal manqué par Kai Forbath, qui sortait d’un sans faute en pré-saison. Mais RGIII et sa bande finissent par se réveiller et amorcent un comeback avec trois touchdowns inscrits. Morris pénètre une fois dans la endzone au sol et Leonard Hankerson est trouvé deux fois par RGIII. Mais le retard était trop grand et le réveil trop tard. Les Redskins s’inclinent donc 33-27 et on essayera simplement de retenir la (petite) montée en régime en fin de match. RGIII devra se montrer plus précis dans les semaines à venir, l’attaque doit arrêter de rendre la  balle si vite.

Top 3 joueurs :

+++ Ryan Kerrigan (7 tacles, 1 assist, 1 sack, 1 fumble forcé)

++ Perry Riley (8 tackles, 7 assist, 1sack)

+ Jordan Reed (5 réceptions pour 38 yards)

Flop 3 joueurs :

– – – Alfred Morris (12 courses pour 45 yards, un fumble et un safety concédé)

– – Kai Forbath (0/1)

 – Robert Griffin III (30/49, 329 yards, 2 TD, 2 INT)

Et les 53 sont…

Pat+White+Pittsburgh+Steelers+v+Washington+rCb-DhSqzWKlLes derniers cut ont eu lieu et on connait désormais le roster final, composé de 53 joueurs, soit le maximum imposé par la ligue.

Principal surprise, un quatuor de quarterbacks est conservé par la franchise. Habituellement Mike Shanahan gardait trois, voire seulement deux joueurs à ce poste. Pat White et Rex Grossman restent donc tous les deux dans l’effectif. Mais certains imaginent que Pat White ne restera pas longtemps. En effet un joueur comme Rob Jackson va revenir de suspension après 4 matchs, et d’autres vont pouvoir sortir de la PUP list après 6 matchs. Ses jours sous le maillot bordeaux et or pourraient donc être comptés. Mais grâce à ses bonnes performances, on peut également espérer l’échanger à une équipe ne manque de quarterback. De plus, on peut imaginer que sa présence dans l’effectif est un plus pour préparer le match contre les Eagles de Michael Vixk, lui aussi gaucher et quarterback mobile.

A par cela pas de surprise majeure. Dejon Gomes quitte l’équipe après deux saison compliquées, et Tom Compton a été préféré à Tony Pashos comme OT remplaçant.

L’effectif :

39           Amerson, David  (CB)

92           Baker, Chris (DL)

55           Barnett, Nick (LB)

30           Biggers, E.J. (CB)

72           Bowen, Stephen (DE)

66           Chester, Chris (OG)

96           Cofield, Barry (NT)

68           Compton, Tom (OT)

12           Cousins, Kirk (QB)

83           Davis, Fred (TE)

37           Doughty, Reed (TE)

59           Fletcher, London (ILB)

2             Forbath, Kai (K)

88           Garçon, Pierre (WR)

73           Gettis, Adam (OG)

64           Golston, Kedric (DE)

10           Griffin III, Robert (QB)

8             Grossman, Rex (QB)

48           Gumbs, Jose (S)

23           Hall, DeAngelo (CB)

85           Hankerson, Leonard (WR)

29           Helu, Jr., Roy (RB)

51           Jenkins, Brandon (OLB)

53           Kehl, Bryan (ILB)

91           Kerrigan, Ryan (OLB)

67           LeRibeus, Josh (OG)

78           Lichtensteiger, Kory (OG)

31           Meriweather, Brandon (S)

93           Merling, Phillip (DE)

63           Montgomery, Will (C)

15           Morgan, Joshua (WR)

46           Morris, Alfred (RB)

89           Moss, Santana (WR)

45           Murphy, Jerome (CB)

95           Neild, Chris (NT)

98           Orakpo, Brian (OLB)

84           Paul, Niles (TE)

82           Paulsen, Logan (TE)

74           Polumbus, Tyler (OT)

32           Pugh, Jordan (S)

24           Rambo, Bacarri (S)

86           Reed, Jordan (TE)

56           Riley, Perry (ILB)

11           Robinson, Aldrick (WR)

6             Rocca, Sav (P)

22           Royster, Evan (RB)

57           Sundberg, Nick (LS)

54           Tapp, Darryl (OLB)

25           Thompson, Chris (RB)

5             White, Pat (QB)

71           Williams, Trent (OT)

26           Wilson, Josh (CB)

36           Young, Darrel (FB)

Huit joueurs ont quant à eux été placés sur la practice squad, je garderai un oeil particulièrement sur le receveur Lance Lewis et le cornerback Chase Minnifield. Voici la liste complète :

LB William Compton
DL Dominique Hamilton
RB Jawan Jamison
WR Lance Lewis
CB Chase Minnifield
OL Xavier Nixon
OL Tevita Stevens
WR Nick Williams