Redskins 16 Cowboys 31

WEEK 6 

WASHINGTON REDSKINS 1631 DALLAS COWBOYS 

WAS (1)DAL

JN1_74311381713191

Qu’on se le dise, les Redskins ne sont pas la grande équipe qu’on prédisait cet été. Beaucoup trop d’erreurs pour en faire une équipe qui joue les premiers rôles. J’espère que vous ne vous étiez pas trop habitués à voir les Redskins gagner l’année dernière.

Le premier drive des Cowboys avait un air de déjà vu. Une défense incapable de réaliser un placage et sept premiers points faciles pour l’équipe de Dallas. La défense s’est pourtant repris par la suite, livrant sans doute le meilleur match de sa saison. Mais les équipes spéciales ont repris le relais pour s’assurer qu’on ne gagne parce que m*rde, on est les Redskins quand même, plus de deux décennies à jouer les losers on va pas changer maintenant.

Dwayne Harris a ainsi pu réduire les beaux efforts de la défense à néant sur un punt return retourné dans la endzone, et un kick return à seulement quelques yards de l’en-but.

En attaque, les Redskins ont alterné le bon et le moins bon. Robert Griffin III (19/39, 246 yards, 0TD, 1INT, 77 yards à la course) a montré qu’il a retrouvé des jambes mais a aussi été imprécis sur certaines passes et puis a rendu le ballon deux fois aux Cowboys. La première fois sur un fumble, puis ensuite une interception dans la endzone.

Les receveurs ont aussi étés coupables de quelques drops évitables et ont eu toutes les peines du monde à se détacher de la défense des Cowboys.

Alfred Morris (16 courses pour 81 yards) a eu beaucoup de mal à avancer malgré ce que montrent les chiffres (il a inscrit un touchdown de 45 yards qui sauve ses statistiques). Mais c’est surtout à mettre sur le dos de sa ligne offensive, en grande difficulté pour lui ouvrir des brèches, malgré une ligne défensive des Cowboys affaiblie.

Les pénalités, enfin, ont également fait beaucoup de tords aux Redskins. Certaines étant même plutôt comiques. Les Redskins ont notamment pris une pénalité car un membre du staff a légèrement (et involontairement) bousculé un arbitre. Une autre est venue privée les Redskins d’un turnover sur un punt, alors que la faute est franchement discutable. Mais cela n’excuse le reste des erreurs des Redskins, qui se sont battus eux même dans un match à leur portée.

Côté satisfaction, on notera le très bon match de Jordan Reed, qui ne cesse de prouver sa valeur.

Publicités

2 commentaires

  1. saison très décevante. griffin fait de la peine. ça cogite, c’est imprécis, moins frais que l’année dernière, pas sûr qu’il revienne vite à son niveau de rookie. la défense est un gag : incapable de tacler. hé puis ce pantalon jaune, je ne m’y ferais jamais… je préfère largement en bordeaux et blanc, juste avec les liserets jaunes. snyder dégage ou meurs, mais disparais.

    1. Je serais heureux le jour où la couleur du pantalon sera le seul soucis des Redskins !

      Mais sinon je suis d’accord. Et Snyder est franchement pas le propriétaire rêvé…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s