Mois: août 2014

53 Warriors on the warpath

Ils étaient 90, seuls 53 ont survécu. Qui sont-ils ? La réponse juste après, avec quelques surprises.

Roulement de tambour. 

Quarterbacks 

-Robert Griffin III

-Kirk Cousins

-Colt McCoy

Pas de surprises ici, les 3 QBs sont conservés. Une petite interrogation planait au dessus de McCoy, mais la santé frgile de RGIII a sans doute poussé Gruden à conserver 3 QBs.

Running Backs

-Alfred Morris

-Roy Helu

-Silas Redd

-Darrel Young (FB)

Coupés : Lache Seastrunk, Evan Royster et Chris Thompson

Une des plus grosses surprises se tient ici. En effet, Lache Seastrunk n’a pas été conservé. Malgré ses bonnes prestations, Gruden lui a préféré Silas Redd, UDFA en provenance de USC. Si aucune autre équipe ne l’enrôle, il pourra intégrer la practice squad. C’est également le cas pour Thompson. Espérons que ces deux là ne brilleront pas trop ailleurs en nous laissant de gros regrets.

Wide Receivers

-Pierre Garçon

-Desean Jackson

-Andre Roberts

-Santana Moss

-Ryan Grant

-Aldrick Robinson

Coupés : Nick Williams, Lee Doss.

Leonard Hankerson placé sur la PUP list.

Pas de surprise ici. On attendait ces 6 là. Le plus intéressant sera de voir si Hankerson peut déloger quelqu’un en revenant de blessure. Ce ne sera pas si simple. Sa taille sera son principal atout dans un groupe qui en manque.

Tight Ends

-Jordan Reed

-Logan Paulsen

-Niles Paul

Coupé : Ted Bolser.

Aucune surprise ici non plus. Ted Bolser est également éligible en practice squad.

Offensive Line

-Trent Williams

-Shaun Lauvao 

-Kory Lichtensteiger

-Chris Chester

-Tyler Polumbus 

-Morgan Moses

-Josh LeRibeus

-Spencer Long

-Tom Compton 

Coupés : Kevin Kowalski, Tevita Stevens, Maurice Hurt.

Maurice Hurt est une petite surprise puisqu’il avait déjà été titulaire quelques matchs la saison passé et était devant des joueurs comme LeRibeus et Compton dans la hiérarchie. Mais ce n’est pas non plus un tremblement de terre car il n’avait pas prouvé assez. Il n’y a pas de véritable centre en back-up mais Chester pourra occuper ce poste, LeRibeus aussi en cas de gros besoin.

Defensive Line

-Jason Hatcher

-Barry Cofield

-Chris Baker

-Jarvis Jenkins 

-Kedric Golston

-Clifton Geathers

-Frank Kearse

Coupé : Robert Thomas.

Chris Neild est placé sur l’IR list, Stephen Bowen sur la PUP list.

Outside Linebackers

-Ryan Kerrigan

-Brian Orakpo

-Trent Murphy

-Gabe Miller

Coupé : Everette Brown.

On connaissait déjà les trois premiers. Restait une incertitude pour la quatrième et dernière place. Gabe Miller a sorti le match qu’il fallait pour convaincre le staff.

Inside Linebackers

-Keenan Robinson

-Perry Riley

-Adam Hayward

-Will Compton

-Akeem Jordan

Darryl Sharpton est placé sur l’IR list.

En gardant 5 joueurs à ce poste, le staff n’a pas laissé beaucoup de suspense puisque Darry Sharpton s’est blessé.

Cornerbacks

-DeAngelo Hall

-David Amerson

-Tracy Porter

-Bashaud Breeland

-EJ Biggers

Coupés : Chase Minnifield et Richard Crawford.

Pas de grosse surprise. Seul EJ Biggers présentait quelques doutes mais sa capacité à jouer safety l’ont sans doute beaucoup aidé. Minnifield et Crawford sont encore éligibles une dernière année en practice squad et au moins un des deux devrait pouvoir y faire sa place.

Safetys

-Ryan Clark 

-Baccari Rambo

-Akeem Davis

-Trenton Robinson

Coupés : Phillip Thomas et Da’Mon Cromartie-Smith.

Brandon Meriweather est suspendu pour deux matchs.

On peut s’étonner que Phillip Thomas ne soit même pas placé sur l’injury reserve, mais sa fragilité n’est peut être pas son seul soucis. En son absence Davis et Robinson semblaient avoir un peu d’avance sur Cromartie. Ce sont deux bons safety en run support, mais ce groupe ne rassure as vraiment dans le jeu aérien. Meriweather reviendra en Week 3, reste à savoir si il remplacera un safety ou si un autre poste sera sacrifié (DLine ?).

Special Team

-Kai Forbath (kicker)

-Tress Way (punter)

-Nick Sundberg (long snapper) 

Coupés : Zach Hocker et Robert Malone.

On pensait Malone en sécurité à son poste de punter, mais il s’est finalement fait doubler sur le fil par Way. Forbath garde lui son poste mais ce fut une lutte très serrée avec Hocker et il reste juste sur les kickoffs.

Voilà, bonne chance aux coupés pour retrouver une équipe. Et que ceux qui ont été retenus soient à la hauteur de l’uniforme.

Publicités

Preseason Week 4 : at Tampa Bay

Redskins 2410 Buccaneers

 

Quatrième et dernier match de préparation pour les Redskins. Les titulaires étaient au repos. C’était donc l’occasion aux second et troisième couteaux de se montrer et de prouver qu’ils méritent leur place dans cette équipe. Peu d’enjeu dans le résultat, mais beaucoup d’enjeux individuels.

Colt McCoy (22/29 – 321 yards – 2TDs et 2INTs) a mené l’attaque pendant toute la rencontre, il a été le seul joueur à jouer 100% des snaps de son côté du terrain. Il a alterné le bon et moins bon. Juste de quoi sans doute conserver sa place dans le roster. Le gros point noir au tableau sont les deux interceptions dans la endzone, empêchant une victoire encore plus facile.

Dans l’ensemble la performance a été plutôt correcte, surtout en défense. Quelques joueurs en particulier se sont mis en valeur au meilleur des moments. Tout d’abord Gabe Miller. L’outside linebacker sur une action a sacké Kafka, provoqué un fumble, recouvert celui ci, et a porté le cuir à 2 yards de la endzone des Buccs. De quoi se faire remarquer.

Gabe Miller vient de gagner sa place

Gabe Miller vient de gagner sa place

Clifton Geathers s’est également montré en réussissant 2 sacks. Il a d’ailleurs dépanné à l’intérieur de la ligne après la malheureuse blessure du NT Chris Neild, qui dit lui adieu à ses espoirs de faire le roster.

Moins bon du côté du Richard Crawford qui, à trop chercher l’interception, s’est prendre dans son dos (non pas comme ça, vous êtes cons) et a concédé un touchdown.

En attaque tout le monde avait les yeux rivés vers les running backs, tant cette bataille promet. Alfred Morris et Roy Helu étaient laissés au repos. Evan Royster a été banal, Thompson correct. Silad Redd est celui qui a eu la plus gross production au sol, avec 79 yards en 14 portées, et un touchdown. Lache Seastrunk est celui qui a eu la plus grosse action, avec un touchdown de 80 yards sur une screen pass.

SomberUnfoldedFlickertailsquirrel

Annnd he’s gone

Toujours en attaque, Ryan Grant a confirmé sa solidité et a montré qu’il était également une solution en redzone avec un TD capté. Aldrick Robinson a également été beaucoup ciblé.

A noter que la blessure de Morgan Moses n’était pas sérieuse puisqu’il a pu jouer. Une bonne nouvelle.

En ce qui concerne les équipes spéciales, on notera simplement que Zach Hocker a choisi le plus mauvais moment pour manquer un FG, alors que Kai Forbath ne s’est pas manqué.

Vous pouvez retrouver les statistiques ici :

Statistiques.

Preseason Week 3 : at Baltimore

Redskins 1723 Ravens

Troisième match de pré-saison pour les Redskins, mais pas de troisième victoire. Les joueurs de la capitale ont alterné le bon et le moins bon mais ont été dans l’ensemble mais consistant que leurs adversaires.

La bonne nouvelle vient de la défense. Les titulaires ont effet livrée une très bonne prestation, rompant simplement lors du dernier drive de la première mi-temps. La copie est donc propre, particulièrement au sein du front seven. On se posait des questions sur l’après London Fletcher, mais il faut bien avouer que Keenan Robinson nous rassure, il était partout contre les Ravens ! Il a notamment stoppé (participant à un bel effort de l’ensemble de la défense) un 4th down avec brio.

YOU SHALL NOT PASS

YOU SHALL NOT PASS

Ryan Kerrigan a de son côté encore réalisé une belle partie avec un nouveau sack, après ses deux de la semaine passée contre le petit texan. Jason Hatcher a montré qu’il avait bien récupéré de sa blessure en réussissant lui aussi un sack. On le pardonnerait presque de venir de chez les Cowgirls.

Pendant presque une mi-temps complète donc, Flacco était stoppé dans le jeu aérien et Pierce scotché (si ce n’est pas plus, cf le meurtre de Brandon Meriweather ci dessous) au sol.

En deuxième période même le rookie OLB Trent Murphy y est allé de son sack. On notera d’ailleurs qu’à ce poste Rob Jackson a été coupé hier dès la première vague de cut. C’est pour l’instant la seule petite surprise.

BOUM

BOUM

En attaque les choses n’ont pas si bien marché, surtout sous les ordres de Robert Griffin. Alfred Morris et Roy Helu ont chacun sorti un gros run, mais la ligne offensive et RGIII ont été en difficulté. Le quarterback, donc peu aidé par sa ligne, a réalisé plusieurs mauvaises décisions qu’il ne devrait plus faire dans sa troisième année. Il termine sur une interception où il a la plus grosse part de responsabilité. Pas un match facile donc pour l’ancienne star de Baylor.

Kirk Cousins a rendu une copie bien plus propre. Beaucoup moins de déchets et deux touchdowns à la clé pour celui qui essentiellement joué avec les remplaçants et contre les remplaçants. Difficile de se faire une idée exacte dans ces conditions, mais il est clair que Cousins dégage beaucoup plus de sérénité. Santana Moss et Nick Williams ont été les deux receveurs qui ont scoré. Deux joueurs qui jouaient gros sur ce match et qui ont donc bien aidé leur cas. Ryan Grant a encore montré de belles choses également. Jordan Reed semble aussi bien de retour. On a par contre eu du mal à trouver Desean Jackson, espérons que ce soit arrangé en septembre.

La lutte pour les postes de running back reste indécise. Lache Seastrunk n’a pas vu la balle et Silas Redd et Evan Royster ont été correct. Le second se mettant surtout en évidence dans le jeu de passe.

Au rayon des blessures, mauvaise nouvelle pour Morgan Moses, blessé au genou et qui devrait manquer plusieurs semaines. Pas d’autres blessures majeures.

Et sinon 

Les corbeaux sont sous acides

Les corbeaux sont sous acide

Clark présente son concept : La Pitta en purée

Clark présente son nouveau concept : La Pitta en purée

Voilà pour les faits marquants, rien d’autre à signaler sinon, DeAngello Hall s’est battu, enfin la routine quoi.

Dernier match de pré-saison contre les Buccaneers, après on passe aux choses sérieuses !

Quels receveurs dans les 53 ?

Cette pré-saison offre quelques belles batailles à certains postes. C’est le cas au poste de running back mais également au poste de receveur auquel nous allons nous intéresser ici.

Pierre Garçon et Desean Jackson sont les pièces maîtresses de cette escouade. Sauf blessure ils n’ont pas de soucis à se faire. Andre Roberts non plus, il vient de signer un beau contrat avec la franchise.

Ensuite Ryan Grant a sans doute déjà montré trop de choses pour risquer de le mettre sur la practice squad, il devrait donc faire également partie des 53 heureux élus pour entamer la saison régulière.

Aldrick Robinson

Aldrick Robinson

Derrière ce quatuor, Aldrick Robinson a aussi été très performant jusqu’ici dans cette pré-saison. Son principal soucis réside dans la signature de Desean Jackson qui présente un profil relativement similaire : une grosse menace en profondeur. Ses performances devraient quand même l’aider à assurer sa place. Deux dragsters dans l’équipe, ça peut aussi déstabiliser des défenses, d’autant que les mains de Robinson deviennent plus sûres avec le temps.

Nous arrivons donc à cinq joueurs. On peut penser qu’on va garder six joueurs à ce poste, il ne reste donc (hypothétiquement) qu’une place à attribuer.

Le vétéran Santana Moss semble alors le meilleur joueur disponible. Mais celui qui vient d’avoir 35 ans est loin d’être un choix indiscutable, malgré tout l’amour que je lui porte, et ce qu’il représente pour cette franchise. En effet il n’est plus tout jeune, sa production baisse doucement. Il n’a plus sa vitesse d’autrefois et même ses mains ne sont plus si sûres, en témoigne sa dernière saison. Pourtant il reste le receveur avec le plus de certitudes parmi ceux qui restent.

Autre chose qui pourrait freiner Moss, sa taille. En effet avec le départ de Josh Morgan le groupe de receveur est particulièrement petit, et Jay Gruden pourrait apprécier d’avoir au moins une grande cible disponible, pour les situations en redzone, notamment.

Santana Moss

Santana Moss

Vient alors Leonard Hankerson, qui caresse les 1,90 mètres. Éternel espoir, il a passé une bonne partie du printemps et de l’été à l’infirmerie, après une sérieuse blessure au genou en novembre dernier. Sans cela sa place dans l’effectif ne ferait guère de questions, mais avec cet état physique ce n’est plus la même histoire. Il pourrait également démarrer la saison sur la PUP list, même si lui se dit confiant pour être prêt dès la première journée.

Dans ce registre de gabarit imposant il reste Cody Hoffman, ce free agent rookie en provenance de BYU semble tout de même plutôt se diriger vers la practice squad, à moins qu’il ne brille lors des deux derniers matchs de pré-saison qui devraient davantage le mettre sous le feu des projecteurs.

Les deux derniers larrons sont Nick Williams et Rashad Ross. Ils offrent des solutions en kick et punt return, mais semblent tout de même un peu juste pour prétendre à une place dans les 53. Encore une fois, les deux derniers matchs de pré-saison pourraient faire évoluer la situations de ces deux jeunes joueurs.

Et vous, qu’en pensez vous ?

Qui sera la jeune révélation de la saison ?

Il est temps de se mouiller un peu. A votre avis quel rookie va se révéler comme un joueur décisif cette année ? Personnellement je dirais Ryan Grant, que je sens vraiment bien et qui montre des qualités impressionnantes pour un rookie. Morgan Moses pourrait pourquoi pas s’imposer sur le côté droit de la ligne offensive en l’absence de titulaire indiscutable. Attention aussi aux running backs Silas Redd et Lache Seastrunk qui ont brillé lors des deux matchs de pré-saison. En défense Bashaud Breeland pourrait ravir par son jeu physique. Enfin n’oublions pas le kicker Zach Hocker, qui est entrain de prendre le dessus sur Kai Forbath dans la compétition des kickers. Voilà, et vous vous voyez qui ?

Retour sur les matchs face aux Patriots et Browns

Il est de nouveau temps de veiller la nuit, de fouiller pour trouver le meilleur streaming, de se tenir le genou à chaque course du kamikaze RGIII, de vibrer et stresser avec nos Redskins mes amis, car la NFL est de retour ! Brace yourself !

Brace-Yourselves-Football

La pré-saison en apéritif. Des matchs sans enjeux donc, si ce n’est de ne pas se blesser. Mais lorsqu’on est sevrés de si longs moi, le moindre match de pré-saison revêt un parfum de Superbowl.

Premier match face aux Patriots de monsieur Tom Brady. Ce dernier n’a pas joué et son attaque a été en grande difficulté. Le tant attendu Ryan Mallett n’a en effet pas pu éviter la valise (ahah). Seul le rookie Garoppolo a réussi à sauver les apparences en fin de match avec un joli TD pour Tyms.

Tyms a trouvé le seul fan des Patriots au FedEx Field

De notre côté ce match fut une belle surprise, notamment du côté défensif. Ce qui devait être le point faible de l’équipe a longtemps gardé les joueurs de Boston avec un score vierge. Quand on sait les boulevards que cette (presque) même défense laissait il y a peu encore, il y a de quoi être surpris.

En attaque, sa majesté Robert Griffin troisième du nom a trop peu joué pour qu’on puisse le juger. En revanche Kirk « wesh » Cousins a livré une prestation solide qui fait dire à certains que le poste de titulaire n’est pas tant assuré pour l’ancien vainqueur du Heisman trophy. Colt McCoy a également surpris son monde en assurant le job.

Aldrick Robinson est zinzin

La bataille au poste de running back est celle qui s’annonce la plus alléchante. Si Aldred Morris et Roy Helu n’ont pas de soucis à se faire, la bataille pour la troisième et (sans doute) ultime place est beaucoup plus indécise. Silas Redd, Evan Royster, Chris Thompson et Lache Seastrunk ont tous montré des choses intéressantes. Seul problème pour Thompson, un corps fragile qui devrait malheureusement lui coûter une carrière honorable.

Thompson a d’ailleurs manqué le second match, face aux Browns. Un match qui est longtemps resté vierge (pas comme ta soeur), les Redskins gâchant leur domination avec des turnovers. Le monde entier avait les yeux braqués sur Johnny Manziel dans ce match. Le petit texan pourri gâté n’a pourtant pas régalé, offrant une piètre performance et n’acceptant pas de se faire chambrer par les joueurs de la capitale. Après un sack de Ryan Kerrigan, Brian Orakpo célèbre avec le geste « tema mon fric » de Manziel. Bienvenue en NFL petit. Un peu plus tard il craque et nous montre son majeur. Quel manque d’éducation, quelle vulgarité, vraiment. Il déclarera cependant après le match « On m’a dit que je n’étais qu’à un doigt de prendre la place de QB titulaire à Hoyer, j’ai donc pris ma chance ». Certes.

C’est celui qui dit qui y’est

Griffin n’a pas rassuré sur ce match, lançant une horrible interception et ne sécurisant pas ses courses. A croire qu’il aime ça, avoir mal. Cousins et McCoy ont eux aussi lancé une interception. Cousins a cependant réussi un excellent drive, conclu par un touchdown lancé à Ryan Grant, le rookie s’assure déjà une place dans le roster, sauf incident. Côté receveurs, Aldrick Robinson a aussi montré de belles choses et ne devrait pas sortir de l’effectif. Rashad Ross et Nick Williams ont eu quelques éclats mais il faudrait faire encore plus pour espérer ne pas regarder les exploits de la franchise dans le canapé avec une Bud Light (non les Américains n’ont décidément pas de goût).

On notera également sur ce match les bonnes performances défensives de Kerrigan qui ressort avec 2 sacks (presque autant que ta meuf quand elle fait les soldes) ainsi que Bashaud Breeland et Baccari Rambo qui ont montré un jeu physique qui va faire trembler quelques porteurs de ballons.

Bon match de B[accari R]ambo

Bon match de B[accari R]ambo

On s’inquiétait également de la retraite de London Fletcher, mais Keenan Robinson montre pour l’instant des choses intéressantes, à confirmer.

Kai Forbath a par contre du soucis à se faire, sur ces deux premiers matchs il s’est fait botté le cul par le kicker rookie Zach Hocker. Il devra vite se réveiller.

Ci dessous les highlights du match :

Finalement la vraie déception du match c’est que l’ex Redskins Rex Grossman n’a pas joué. Le tout nouveau quarterback des Browns est resté sur la touche. Les dragons seront lâchés plus tard, les Redskins l’ont échappé belle, ouf.

Scores :

Patriots at Redskins

6 – 23

Statistiques

Browns at Redskins

23 – 24

Statistiques

Prochaine victime, les chers voisins de Baltimore samedi soir. Krrrooaaa Krrooaaa

I’m back !

Après une longue pause, j’ai décidé de relancer le blog.

Je recherche toujours quelqu’un pour m’aider donc si vous êtes motivé n’hésitez pas à vous manifester. Je ne pense pas détailler l’actu avec une multitudes d’infos mais me recentrer simplement sur l’essentiel.

A venir : Retour sur les matchs face aux Patriots et Browns.

A très vite !