Top 5 : Les Head Coaches

C’est tout neuf, voici les top 5 ! Nouveau format d’articles, j’en ferai de temps en temps sur tout et n’importe quoi (joueurs, coachs, matchs, cheerleaders ?, etc…) qui a un rapport avec la franchise. Pour commencer, voici mon top 5 des head coaches de la franchise. Ceci reste évidemment subjectif, n’hésitez pas à réagir si vous n’êtes pas d’accord.

#5

Vince Lombardi, la Légende

Vince Lombardi

Vince Lombardi

Certes, Lombardi n’a passé qu’une saison à Washington, mais comment ne pas le mettre ici. Si il a donné son nom au trophée NFL, ce n’est pas un hasard. Il a marqué son sport, terminant toutes ses saisons avec un bilan positif et offrant cinq titres aux Packers en l’espace sept ans. On le considère comme le plus grand caoch de l’Histoire de ce sport. A Washington il n’aura entrainé qu’une saison pour un bilan de 7 victoires, 5 défaites et 2 nuls, avant d’être rattrapé par la maladie. Pas de titre, mais les Redskins peuvent se vanter d’avoir parmi les nombreux head coaches qui ont défilé, le fameux Vince Lombardi.

#4

Lone Star Dietz, le Symbole

Lone Star Dietz

Lone Star Dietz

Selon certaines versions, ce serait lui qui aurait inspiré à George Preston Marshall le surnom de Redskins pour sa franchise. En effet, le coach qui prend ses fonctions en 1933, pour deux saisons, a du sang amérindien. Plus précisément il se réclame de la nation Sioux. Ce nom qui fait tant débat aujourd’hui, et sans doute à juste raison, je n’y reviendrai pas, ne partait sans doute pas d’une mauvaise intention. Il est donc engagé en 1933 précédé d’une excellente réputation de coach universitaire. Mais sportivement, William Henry Dietz, de son vrai nom, n’a pas marqué la franchise plus que cela. Il a quitté son poste après deux saisons, 11 victoires et 11 défaites. Il reste cependant un personnage hautement symbolique de la franchise, qui recrutait également à l’époque des joueurs d’origine amérindienne. Encore aujourd’hui il apparaît comme un justificatif pour le nom de l’équipe, bien que son héritage amérindien soit contesté.

#3

George Allen, le Maudit

George Allen

George Allen

Allen c’est le coach qui a marqué les années 1970 de la franchise, en la remettant sur les bons rails après deux décennies marquées par les échecs sportifs. Cependant il n’a jamais pu offrir de nouveaux titres à la franchises. Souvent dominateurs en saison régulière, les Redskins ne sont jamais venus à bout des playoffs sous ses ordres. En 1972 il mène tout de même son équipe au Superbowl VII, non sans éliminer brillamment les Cowboys (au moment où la rivalité commence à être très forte), mais l’équipe échoue face aux Dolphins. En tout, Allen c’est 7 rencontres de playoffs en 7 saisons pour deux victoires et 5 défaites. Malgré tout il a permis à la franchise de reprendre de l’élan et de redevenir incontournable dans le paysage de la NFL. C’est son fils, Bruce Allen, qui est toujours aujourd’hui en fonction en temps que Président de la franchise, mais la réussite n’est pas la même.

#2

Ray Flaherty, le Pionnier

Ray Flaherty

Ray Flaherty

Je vous ai déjà parlé plus longuement de lui dans cet article. Ray Flaherty c’est l’homme qui a montré le chemin de la victoire aux Redskins, en offrant à la franchise ses deux premiers titres. Coach de le 1936 à 1942 il a remporté deux titres en 1937 et 1942. Avec son légendaire quarterback Sammy Baugh, il a révolutionné le jeu de passe dans la ligue. Il s’agit donc d’un pionnier en de nombreux points, que ce soit pour la franchise mais également pour son sport en général. Et qui sait combien de titre il aurait encore pu décrocher si la guerre ne l’avait pas appelé. Aujourd’hui encore, il est le seul autre coach avec Joe Gibbs à avoir soulevé des trophées pour les Bourgogne et Or.

#1

Joe Gibbs, le Maitre

Joe Gibbs

Joe Gibbs

L’évidence. Joe Gibbs, c’est 124 victoires pour 60 défaites. C’est 16 victoires en 21 matchs de playoffs. Et évidemment ce sont ces 3 Superbowls remportés, les trois seuls de la franchise puisque les titres de Flaherty ont été remportés avant l’ère Superbowl. Il a seulement 40 ans quand il est propulsé head coach des Redskins en 1981, sans aucune expérience à ce poste. Quand il quitte son poste onze ans plus tard, il est une légende. Capable de faire passer n’importe quel joueur médiocre pour une star, son génie tactique a marqué la NFL. Souvent imité, rarement égalé, il reste aujourd’hui une référence. Il était d’ailleurs revenu en 2004, pour 3 saisons, mais il ne connait pas le même succès. Toujours est il que si la franchise a une riche Histoire aujourd’hui, c’est en grande partie à cet homme qu’elle le doit.

Mentions honorables : Dudley De Groot, Joe Kuharich, Jack Pardee, Nov Turner.

Publicités

5 commentaires

  1. Est-ce que Gruden arrivera un jour à prendre place dans ce classement qui sent le chloroforme ( c’est le même qu’il y a 25 ans) ? Il apprend de ses erreurs , preuve en est l’adjonction d’un coach QB au staff.
    HTTH

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s