Week 7 : Buccaneers @ Redskins

Week 7

Tampa Bay Buccaneers 3031 Washington Redskins

Et bien mes amis, quel match ! Nous sommes passés par toutes les émotions, du cauchemar au rêve, du stress à la délivrance. Difficile de dire qu’il s’agit d’un match référence toutefois vu l’horrible niveau de jeu affiché en début de match. Attaque et défense ont été à la rue pendant presque une mi-temps.

Quand on m'a demandé comment je sentais le match

Quand on m’a demandé comment je sentais le match

Evans, habitué des gros matchs contre les Redskins depuis son arrivée dans la ligue, s’est rapidement mis en évidence. Magistralement servi par le rookie Jameis Winston, il a battu Will Blackmon pour un TD de 40 yards. L’attaque de Washington ne peut répondre et la franchise de Floride ajoute trois nouveaux points par  Barth.

Aucune réaction du côté des joueurs de la capitale, et les Bucs continuent à dérouler leur football. Winston lance son deuxième touchdown, le premier choix de la dernière draft trouve Dye. On en est à 17-0 pour les visiteurs.

Le début de match des Redskins

Le début de match des Redskins

On croit alors pouvoir enfin arrêter l’hémorragie quand les Redskins arrivent enfin à trouver du rythme en attaque. Ça avance bien, et puis c’est le drame. Morgan Moses se fait déborder, Kirk Cousins (33/40, 317 yards, 3TDs) ne sent pas le danger venir, il concède le sack et le fumble, Jones récupère le cuir pour Tampa Bay et file vers la endzone. Personne ne peut le rattraper. 24-0 pour les Buccaneers. Jamais les Redskins n’ont remonté un tel retard dans l’Histoire de la franchise.

Mais l’équipe refuse de s’avouer vaincue. Cousins conclut d’une course de 8 yards un très beau drive. Cela permet aux Redskins de rentrer aux vestiaires avec un léger espoir, sur le score 24-7.

Gruden a tapé du poing sur la table à la MT

Gruden a tapé du poing sur la table à la MT

Le défi est grand, on connait les soucis des Redskins dans le troisième quart-temps, et les Bucs repartent avec la possession. Mais la défense parvient à stopper la progression adverse, et Cousins peut commencer à faire de la magie. Il conclut un beau drive en trouvant un Ryan Grant (3 réceptions, 54 yards, 1TD) complètement seul dans la endzone.

Le momentum est du côté de Washington, et Gruden le sent bien. Pour continuer sur la dynamique l’équipe tente un onside-kick qui surprend les visiteurs et est recouvert par Trenton Robinson ! Les Redskins enchaînent et cette fois c’est Jordan Reed qui est servi dans la endzone. Cousins réussit son troisième touchdown, le deuxième dans les airs. Et voilà qu’en quelques minutes les Redskins sont revenus à trois petits points (24-21) !

Quand Robinson s'est jeté pour récupérer le onside kick

Quand Robinson s’est jeté pour récupérer l’onside kick

La suite redevient plus équilibrée, les deux équipes scorent un field goal. Le score est de 27-24 pour les visiteurs. on en arrive au stress. Les Bucs ont la possession avec 7:29 à jouer. Ils grignotent le chrono et puis Doug Martin s’envole pour 49 yards. First and goal pour les visiteurs, il ne reste que 4 minutes. Autant dire qu’un touchdown annihilerait toute chance pour les locaux. Mais la défense sort le grand jeu et stoppe l’attaque adverse à quelques centimètres de la terre promise. Tampa Bay se contente de 3 points ce qui en fait 6 d’avance.

Cousins a alors un peu plus de deux minutes pour donner la victoire à son  équipe. Il ne panique pas et continue dans sa lancée du jour avec des passes très précises. Jamison Crowder (5 réceptions, 48 yards) réussit une réception clé de 18 yards qui place les Redskins en redzone avec un peu plus de 30 secondes à jouer. Quelques actions plus tard le quarterback des Bourgogne et Or trouve Jordan Reed (11 réceptions, 72 yards, 2TDs) pour la délivrance. Les Redskins passent pour la première fois devant 31-30 à quelques secondes du terme.

Quand on est passés devant les Bucs dans les ultimes secondes

Quand on est passés devant les Bucs dans les ultimes secondes

Les Floridiens tentent une dernière incursion, mais Sims relâche la balle et Chris Baker, qui s’impose comme un leader de cette ligne défensive, récupère le cuir pour valider la victoire des Redskins. une victoire inespérée qui va faire un bien fou avant la bye week puis le défi face aux Patriots.

Finalement...

Finalement…

Il ne faut surtout pas s’enflammer pour autant, il reste beaucoup de sujets d’inquiétude, notamment le jeu au sol qui est en panne depuis plusieurs semaines, ainsi que la défense contre la course qui continue d’être une passoire. Mais pour l’instant on va savourer.

2 commentaires

  1. A 24-0 j’imaginai le grand chamboulement le lundi matin : Gruden viré , Cousins pendu par les pieds… Cette victoire à l’arrachée ( merci aux pénalités de Tampa , et un gros « ouf, c’est pas passé loin » sur l’avant dernière passe de Cousins qui aurait été obligé de vendre un t-shirt « U 8 THAT »)cette victoire donc prouve que l’équipe reste soudée dans l’adversité , tout le monde a ramé dans le même sens pour éviter le naufrage.
    HTTH

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s