Mois: octobre 2016

Week 5 : Redskins at Ravens

Week 5 : La parole est à la défense

Washington Redskins 1610 Baltimore Ravens

Apres avoir égalisé le bilan de la franchise a deux victoires pour deux défaites, les Washington Redskins se sont déplacés à Baltimore pour affronter les Ravens, pour y disputer le derby du Maryland comptant comme le 5e match de cette saison. Les hommes en Bourgogne et Or avaient à cœur de maintenir leur série de deux victoires consécutives face à une équipe qui s’est retrouvée en difficulté sur plusieurs domaines du jeu la semaine dernière à domicile face aux Raiders.

Les joueurs de la capitale ont réussi à s’accrocher dans un match ou le niveau des deux équipes était relativement proche.
La défense un peu maladroite de la semaine précédente a laissé place à une escouade plus impliquée dans son rôle ce qui a permis de pallier les quelques erreurs de l’attaque.

redskinsravensrecap_1145391_640x360

Le premier quart temps débute et les locaux récupèrent directement le cuir. Les Ravens débutent alors un drive sans fin, petits gains après petits gains, face à une défense encore quelque peu hésitante. Les snaps se rapprochent toujours un peu plus de la zone d’en-but et Joe Flacco saisi l’occasion d’envoyer sa seule passe de touchdown de la soirée vers Crockett Gillmore. Baltimore mène de 7 points.
Au tour désormais de Kirk Cousins de mener son attaque mais le quarterback ne semble pas à l’aise dans poche et ne parvient pas à trouver ses receveurs. Matt Jones le coureur essaye du mieux possible de faire avancer le ballon mais la défense de Baltimore est en réussite aussi bien face à la passe que face à la course.

De retour en attaque les Ravens continuent à bien progresser sur le terrain mais une pénalité va freiner leur avancée et les voilà obligés de punter le cuir. Jamison Crowder se charge de récupérer le ballon et grâce à une belle performance de l’équipe spéciale de Washington, Crowder entame le début d’une course fulgurante de plus de 85 yards pour aller marquer le premier touchdown des Bourgogne et Or du match. (Cette action a valu le titre du meilleur joueur équipe spéciale de la semaine à Jamison Crowder).
Le premier quart s’arrête là avec un avantage d’un seul point pour les locaux, 7-6.

BALTIMORE, MD - OCTOBER 9: Wide receiver Jamison Crowder #80 of the Washington Redskins is tackled by free safety Lardarius Webb #21 of the Baltimore Ravens in the second half at M&T Bank Stadium on October 9, 2016 in Baltimore, Maryland. (Photo by Todd Olszewski/Getty Images)

A partir du second quart temps, la physionomie du match va complètement changer, la défense de Washington se débride complètement et parvient à maîtriser l’attaque de Baltimore. Cette deuxième partie du match ne verra qu’une seule action faisant évoluer le score, un field goal des Ravens pour prendre quatre points d’avance à la mi-temps.

Les joueurs quittent les vestiaires et retournent sur le terrain pour disputer cette deuxième partie de match. La défense des Redskins et toujours aussi efficace et permet de remettre en confiance l’attaque de la capitale.
Kirk enclenche le temps d’un drive le mode Captain et envoie une très belle passe de Touchdown pour Pierre Garçon qui réalise un bon match jusque-là (5 réceptions pour 56 yards et 1 Touchdown)

Quelques minutes plus tard, l’attaque de Flacco rend la possession à celle de Cousins qui débute depuis leur propre ligne d’en-but. Le quarterback envoie une passe directement dans les mains de Mosley, le linebacker adverse va profiter de cette occasion si proche de la zone rouge pour s’offrir un beau « pick six » et l’avantage numérique pour Baltimore, mais le défenseur est plaqué a quelque centimètre de son objectif, il relâche le cuir qui rebondit dans la end zone, le jeu s’arrête, les arbitres se concertent, ce fumble est officiellement un touchback et Washington a réussi a être interceptée pour mieux avancer dans les mêmes 30 secondes.
Les Redskins améliorent leur avantage pour ne plus jamais le perdre, le score 16 à 10 à la fin du troisième quart temps.

i

Le dernier acte du match est tout a l’honneur de la defense de la capitale. Les Ravens monopolisent la possession et se rapprochent dangereusement de la end zone puisque seul un Touchdown leur permettrait de remporter le match. Les deux dernières minutes sont extrêmement tendues, Flacco continue toujours un peu plus à avancer mais le temps va commencer à manquer. Baltimore décide donc d’envoyer la balle dans en-but, par quatre fois, mais celles-ci seront toujours parfaitement défendues, notamment par Josh Norman.
L’attaque des Redskins revient donc sur le terrain seulement pour poser un genou et repartir dans le vestiaire avec une troisième victoire.

Ce match a permis de montrer les efforts défensifs réalisés cette semaine suite aux erreurs face a Cleveland. La défense a réellement montré de très belles choses et elle a su se montrer clutch, il y a eu très peu de plaquages ratés et la ligne défensive a réussi à imposer son rythme facilitant le travail de la défense arrière.

Le problème qui a été encore une fois mis à jour pendant la rencontre c’est les difficultés de l’attaque à s’imposer face à une défense correcte. Le jeu de course n’a pas pu se développer correctement (20 tentatives pour seulement 60 yards). La passe étant le seul moyen d’avancer Kirk Cousins a dû beaucoup lancer, 41 fois exactement pour 21 passes complétées.
Toutefois certains joueur a l’image de Jamison Crowder ne sont pas déméritant et permettent d’espérer une attaque plus constante dans ses performances.

Week 4 : Browns at Redskins

Week 4 : Tout est pardonné

Cleveland Browns 2034 Washington Redskins

De retour au FedExField après la week 3 à New York, les Redskins avaient comme ambition rétablir leur bilan à deux victoires et deux défaites en s’imposant pour la première fois de la saison devant son public. Les Cleveland Browns, à la recherche désespérée d’une victoire, souhaitaient s’appuyer sur leur bonne prestation face aux Dolphins et permettre à leur quaterback Cody Kessler de pouvoir montrer ses capacités. En effet c’est bien le rookie qui allait tenir l’attaque des visiteurs, pas de réunion avec Robert Griffin III, blessé. Les hommes de Washington ont tenus leurs promesses en s’appuyant sur un jeu de courses particulièrement performantes et un Kirk Cousins plutôt correct. La défense, quant à elle, a permis à l’attaque de tenir bon sans pour autant délivrer une prestation spectaculaire.

Le coup d’envoi donné, les Redskins s’imposent rapidement pendant le premier quart temps, la ligne offensive répond à l’appel et ouvre des brèches pour le jeu de course avec un premier gros gain accordé par le running back Chris Thompson. Kirk Cousins prend le relais est reste efficace en faisant avancer les chaines jusque dans la redzone, partie du terrain où le quarterback de la capital a le plus de mal depuis le début de la saison. Dimanche, le problème ne s’est pas posé, Captain Kirk trouve sa ReedOption dans l’en-but pour marquer les des premiers touchdowns de cette partie, et Washington mène 14-0 à la fin du premier quart.

Kirk Cousins rentre petit à petit dans sa saison

Kirk Cousins rentre petit à petit dans sa saison

Le deuxième quart est plus difficile pour l’équipe de la capital, le premier drive des Browns semble inarrêtable, et la défense a apparemment complètement oublié les bases du placage puisqu’elle va en manquer plus de 10 sur l’ensemble du match, Isaiah Crowell en profite pour marquer les premiers points de Cleveland en inscrivant un touchdown a la course.
Les Bourgogne et Or s’empressent de repartir à l’attaque pour tenter de faire le break mais Cousin envoie une passe plutôt étrange vers Jamison Crowder qui est interceptée. Les Browns ont dans leurs mains la balle d’égalisation, c’est chose faite par l’intermédiaire de Pryor pourtant défendu par un Josh Norman plutôt transparent pendant cette première mi-temps.

Josh Norman a connu une première mi-temps compliquée, avant de briller en seconde.

Josh Norman a connu une première mi-temps compliquée, avant de briller en seconde.

Lorsque l’arbitre siffle la pause, l’égalité est parfaite entre les deux équipes, 17-17
Pendant la mi-temps le coordinateur défensif Joe Barry a surement du hausser le ton quelque peu puisque ce n’est pas la même défense qui revient sur le terrain. Le 3e quart temps n’as pas été spécialement intéressant puisque seulement un field goal est frappé par Cleveland qui prend donc pour la première fois l’ascendant dans le match.
Les dernières 15 minutes du match ont laissé place à un beau spectacle pour les supporters. Washington ne cède pas à la pression, c’est à ce moment que la défense essaye de se rattraper de ses erreurs de première mi-temps, les linebackers vont provoquer un fumble et rendent le cuir a Kirk qui envoie sa troisième passe du match pour Chris Thompson, il faut donc maintenant pour les locaux essayer de gérer au mieux la montre. Josh Norman intercepte une passe dirigée vers Pryor et permet à l’attaque de jouer les derniers instants de ce match dans la moitié de terrain adverse. Matt Jones s’occupe de porter la balle et marque le dernier touchdown du match.

Jordan Reed et Matt Jones ont porté l'attaque de Washington face à Cleveland.

Jordan Reed et Matt Jones ont porté l’attaque de Washington face à Cleveland.

Ce match a permis a Washington de montrer les progrès effectués depuis la première semaine. L’attaque a vraiment été très intéressante, le jeu de course qui est habituellement un point faible a été un des atout offensif, Matt Jones a délivré une excellente prestation ( 22 tentatives pour 117 yards et 1 touchdown). Kirk Cousins a bien montré qu’il pouvait être efficace en redzone avec 3 touchdowns. Il n’a pas réellement cherché la difficultés mais a réussi à utiliser correctement ses armes avec des passes plutôt courtes comme il savait si bien faire l’an passé.
C’est plutôt la défense qui a pu se montrer inquiétante aujourd’hui. Cette dernière a laissé passer beaucoup de conversion sur troisième tentative et a raté beaucoup trop de plaquages. Ces erreurs n’ont pas coûté trop cher face aux Browns mais le calendrier reste chargé et des améliorations sont attendues sur ce plan.
C’est donc une belle victoire qui nous a été les Redskins ce dimanche qui reste sur une série de deux victoires consécutives, le match face aux Ravens promet déjà d’être passionnant.