sondage

Quel sera le premier choix des Redskins à la draft ?

La draft aura lieu du 30 avril au 2 mai prochain. Après deux années sans premier tour de draft suite au trade pour RGIII, les Redskins vont choisir en cinquième position. La dernière fois que la franchise choisissait à cette position c’était il y a tout juste 10 ans, et Joe Gibbs sélectionnait Sean Taylor.

Difficile à l’heure actuelle de savoir vers qui la franchise va se tourner, tant les premiers choix ne sont pas figés, seul Jameis Winston à Tampa Bay semble une chose de plus en plus probable. Il est certain en tout cas que tous les supporters signeraient pour un joueur du calibre de Taylor.

Sean Taylor, le dernier joueur que nous avons choisi en #5

Sean Taylor, le dernier joueur que nous avons choisi en #5

Pas de safety à ce niveau cependant cette année. Le meilleur parait être Landon Collins, mais il est loin de valoir un choix si haut. Si la franchise reste à cette place, voici une liste (non exhaustive) des prospects susceptibles de finir à Washington :

Marcus Mariota, QB, Oregon.

Si la sélection de Winston semble destinée à être plus haut, il reste une petite de chance de voir Marcus Mariota glisser jusqu’au cinquième choix. Et alors, qui sait ce que Scot McCloughan décidera. A ce niveau là il devrait très probablement sélectionner le meilleur joueur disponible, et si ce joueur est Mariota alors il ne le laissera pas passer, Griffin ou pas Griffin. Mariota est un excellent quarterback, très mobile, mais son système de jeu à l’université le mettait largement en valeur et il est difficile de savoir quel serait son rendement à l’échelon supérieur. On se souvient que ces même questions se posaient pour RGIII.

Brandon Scherff, OT, Iowa.

Afin d’avoir un quarterback productif, peut être faut il le protéger. Les Redskins ont concentré leur free agency sur la défense, ne recrutant aucun lineman offensif, secteur qui était pourtant loin d’être irréprochable la saison dernière. Si il y a déjà des jeunes en attente d’éclosion dans l’effectif (Compton, Moses, Long), un renfort tôt dans la draft n’est pas à exclure. Le tout est de savoir si Jay Gruden et Scot McCloughan voient un joueur avec suffisamment de valeur à ces postes pour être choisi en cinquième position. Brandon Scherff est le nom qui revient le plus. Ce beau bébé peut dominer avec réelle facilité, mais il semble justement parfois trop facile. Le potentiel semble toutefois réel, même si je trouve qu’il ne vaut pas spécialement une sélection si haute. Pour une meilleure productivité, il n’est pas impossible de le voir aligné en position de guard au niveau supérieur.

La’el Collins, OT, LSU.

Toujours à ce même poste, un autre prospect intéressant peut être La’el Collins. Plus actif et agressif que Scherff, La’el laisse entrevoir plus d’implication. Il a cependant quelques lacunes techniques en pass protection qui en font un choix incertain en cinquième position. Comme Scherff, il pourrait également être repositionné guard en NFL.

Dante Fowler, EDGE, Florida.

Les pass rushers semblent un peu plus talentueux cette année, et ce pourrait être vers là que se tourne le choix des Redskins. De plus, si l’intérieur de la ligne défensive a été renouvelé pendant l’intersaison, à l’extérieur personne n’a signé pour remplacer Brian Orakpo, parti à Nashville. Trent Murphy semble être l’héritier désigné, mais tout cela manque quand même de certitudes. Fowler a été utilisé un peu partout par les Gators, mais dans notre 3-4 ce serait davantage un profil d’outside linebacker. Athlète impressionnant, il a parfois du mal à mettre cette force au service de son jeu, ce qui laisse une impression de frustration.

Vic Beasley, EDGE, Clemson.

Autre pass rusher, plus léger et plus explosif que Fowler. Il a les qualités qu’on attend d’un outside linebacker dans notre système, puisqu’il se déplace bien sur le terrain. Il pourrait toutefois manquer d’un peu de puissance et de consistance contre la course. Il était capable d’être ultra dominant grâce à son explosivité au niveau universitaire, mais il devra avoir un jeu moins stéréotypé en NFL.

Shane Ray, EDGE, Missouri.

Sans doute mon préféré de ces trois joueurs à ce poste. Petit mais costaud. Son gabarit peut faire douter les équipes mais il a tout de même une belle puissance et des vrais instincts de joueur de football sur le terrain. Il semble plus complet que les deux autres, mais comme je l’ai dit son physique peut faire penser qu’il dispose d’une marge de progression moins importante.

Amari Cooper, WR, Alabama.

Cette draft est plutôt bien dotée en receveurs, en tout cas il y a deux ou trois très bons talents qui devraient partir tôt. Amari Cooper en fait partie. La star d’Alabama, nominé pour le dernier Heisman trophy a de quoi faire parler de lui en NFL. Il s’agit d’un receveur complet qui peut à peu près tout faire. Quelques problèmes de drops de temps à autres mais il reste une valeur sûre à ce poste. Physiquement, il pourrait souffrir davantage face aux DBs professionnels après avoir marché sur ceux de NCAA.

Kevin White, WR, WVU.

Sans doute le meilleur receveur de cette fournée. Grand, rapide, fluide, de bonnes mains, il semble avoir toutes les qualités pour réussir en NFL. Si son niveau à la sorti de la fac n’est peut être pas celui de Cooper, son potentiel pourrait être supérieur. Un choix qui serait donc peut être moins sûr que Cooper, mais un pari qui pourrait porter ses fruits. Il est quasiment certain qu’un de ces deux receveurs sera disponible en #5, si ce ne sont pas les deux. Et si les deux sont encore là, on peut imaginer que Scot Mcloughan voit dans au moins l’un deux une valeur suffisante pour franchir le pas. Je suis cependant mitigé quant à prendre un receveur si haut si il n’apporte pas 100% de certitudes, surtout avec Jackson et Garçon déjà dans l’effectif, et Ryan Grant qui ne demande qu’à percer.

Finalement, la solution la plus valable pour les Redskins est peut être le trade down, afin de reculer un peu et gagner des chois plus tard dans la draft. Encore une fois, tout cela dépend de la valeur donné aux top prospects par McCloughan et Gruden. Et encore faut il qu’une équipe veuille monter, et nous offre suffisamment pour cela.

 

Publicités

Qui sera la jeune révélation de la saison ?

Il est temps de se mouiller un peu. A votre avis quel rookie va se révéler comme un joueur décisif cette année ? Personnellement je dirais Ryan Grant, que je sens vraiment bien et qui montre des qualités impressionnantes pour un rookie. Morgan Moses pourrait pourquoi pas s’imposer sur le côté droit de la ligne offensive en l’absence de titulaire indiscutable. Attention aussi aux running backs Silas Redd et Lache Seastrunk qui ont brillé lors des deux matchs de pré-saison. En défense Bashaud Breeland pourrait ravir par son jeu physique. Enfin n’oublions pas le kicker Zach Hocker, qui est entrain de prendre le dessus sur Kai Forbath dans la compétition des kickers. Voilà, et vous vous voyez qui ?

Les meilleurs Redskins de 2013

Le moins que l’on puisse dire c’est que l’année 2013 des Redskins n’a pas été brillante. Et même si je ne suis pas forcément fan de ce genre de récompense dans un sport si collectif, on peut essayer de sortir un  joueur du lot.

A vous donc, supporter des Redskins ou non de décider quel a été le meilleur (ou moins mauvais) joueur de la franchise pour la saison qui vient de s’achever :

Je ferais connaitre et commenterai les résultats avant la fin du mois !

MVP Redskins

Alfred Morris ou RGIII ?

Alfred Morris ou RGIII ?

Quel a été selon vous le meilleur joueur des Redskins cette année ? De mon côté pour faire original je dirais Alfred Morris. Inattendu, régulier, il a tout simplement battu le record de yards à la course pour la franchise, tout ça en tant que rookie. Pour un sixième tour de draft, que les « analystes » nous plaçaient en fullback, on peut dire qu’il a assuré.