chris cooley

RGIII à l’entrainement, Cooley à la radio

USATSI_7299635-1024x712

 

Tout d’abord je tiens à m’excuser pour le manque de mise à jour ces derniers temps, il ne s’agit pas d’un manque de motivation mais d’un cruel manque de temps.

Mais je reviens avec les bonnes nouvelles, Robert Griffin III a été déclaré apte à l’entrainement par les médecins et il est donc de la partie pour le training camp de l’été qui débute cette semaine à Richmond. Néanmoins, mais ce n’est pas une surprise, il ne devrait pas jouer les matchs de pré-saison, le staff voulant lui éviter au maximum les chocs. Espérons qu’il soit tout de même suffisamment dans le rythme pour le premier match de la saison contre les Eagles, car il va bien devoir rentrer dedans à un moment ou un autre… En tout cas on ne peut que se réjouir de la rapidité  de son rétablissement.

Autre nouvelle, c’est sans surprise que Chris Cooley a pris sa retraite sportive. Drafté en 2004 par les Redskins, il n’a joué que pour la franchise de la capitale en NFL. Celui qu’on surnomme Captain Chaos était d’ailleurs le chouchou du public, le joueur le plus apprécié par les fans. Ses deux dernières années ont été freinées par des pépins physiques il n’a jamais pu retrouver la forme de ses grandes années. Cooley ne s’en va pas bien loin puisqu’il sera consultant à la radio pour les matchs des Redskins. On lui souhaite toute la réussite possible dans ce nouveau projet.

Pas grand chose à signaler autrement, le mois de juillet est calme, comme souvent !

Publicités

Joueurs libres

Rob Jackson et Lorenzo Alexander seront bientôt libres

Rob Jackson et Lorenzo Alexander seront bientôt libres

La saison étant terminé du côté de Washington DC, il est temps de s’intéresser à ce qui va se passer pendant l’inter-saison. Nombre de joueur sont en fin de contrat et vont donc être des free agents. Certains seront prolongés, d’autres non. Etat des lieux.

Unrestricted free agents

Chris Cooley (TE) : Ça m’arrache le coeur d’écrire ça mais je pense qu’il n’y a plus d’avenir pour captain chaos à Washington. Le plus ancien joueur de l’équipe a été très peu utilisé cette saison (une seule réception) et n’a même dû son retour dans l’équipe qu’à une blessure de Fred Davis. Il est peu probable que la franchise refasse appel à lui.

Fred Davis (TE) : Là c’est plus compliqué. On attendait tous Davis parmi les meilleurs tight end de la ligue en 2012, et tout avait bien commencé pour le joueur des Redskins puisqu’il était une cible privilégiée de RGIII, mais il s’est blessé au tendon. Je pense que la franchise lui proposera une nouvelle signature, mais pas à n’importe quel prix.

Sav Rocca (P) : Malgré une saison 2012 tout à fait correcte, le punter australien commence à se faire vieux (39 ans) et il  a en plus été blessé cette saison. Si une opportunité se présente il ne serait pas surprenant de voir les Redskins passer à un autre joueur.

Jordan Black (OT) : On n’a presque pas vu le vétéran à l’oeuvre en 2012. Il a été suspendu (semble-t-il injustement)  et a manqué la fin de saison. Il pourrait toujours être utile en back up l’année prochaine. Mais difficile à dire si les Redskins ne vont pas se pencher sur une autre solution.

Tyler Polumbus (OT) : Propulsé titulaire cette saison il a plutôt été une bonne surprise. L’équipe lui proposera sans doute un nouveau contrat.

Kory Lichtensteiger (OG) : Sans doute le milleur lineman offensif derrière Trent Williams. Je ne vois pas autre chose qu’un nouveau contrat pour lui.

Kedric Golston (DE) : Utilisé dans rotation de la ligne défensive il a fait son job. C’est un des « anciens » de cette équipe puisqu’il n’a pas connu d’autre franchise. Mais ce n’est pas sûr que ça suffise pour le conserver. Je dirais que c’est du 50/50.

Rob Jackson (OLB) : Grosse révélation de la saison. Lui et Chris Wilson devait se partager le remplacement d’Orakpo, mais rapidement Jackson a pris le dessus et il a réalisé une excellente saison. Lui offrir un nouveau contrat semble une évidence. Mais il devrait être remplaçant d’Orakpo ? Pas sûr qu’il accepte cette situation alors qu’il pourrait être titulaire ailleurs…

Lorenzo Alexander (partout) : Peut être le meilleur joueur d’équipe spéciale de la ligue. Et un backup couteau suisse. On le garde, point final.

Bryan Kehl (ILB) : Il a peu joué et avait déjà été coupé une fois en pré-saison avant de revenir. Il pourrait avoir une autre chance si les dirigeants ont vraiment vu du bon en lui.

Chris Wilson (OLB) : Si on ne parvient pas à retenir Rob Jackson, nul doute que Chris Wilson restera. Il a été un remplaçant correct et connait bien le système.

Cedric Griffin (CB) : Il a réalisé une saison plutôt bonne avant de se faire suspendre pour dopage  Mais le fait que le staff lui ait à nouveau fait confiance pour le match contre Seattle pourrait montrer qu’ils tiennent à lui.

Madieu Williams (S) : Titulaire par défaut cette année il a alterné le bon et le moins bon. Pas sûr que la franchise le retienne coûte que coûte.

Tanard Jackson (S) : Il devait être un de nos safety titulaires avant sa suspension d’un an. Je ne pense pas que les Redskins vont lui faire à nouveau confiance.

Restricted free agents

Chris Baker (NT) : Remplaçant mais qui a beaucoup contribué dans la rotation de l’effectif. L’équipe devrait lui redonner sa chance. Mais attention Chris Neild va également revenir de blessure.

Logan Paulsen (TE) : Il a prouvé cette année qu’il méritait sa place dans l’équipe. Même si ce n’est pas un grand athlète il fera un très bon tight end numéro deux. Et puis il a une bonne attitude et une bonne gueule.

Darrel Young (FB) : Il a été très bon cette saison. L’ancien linebacker effectue la transition à merveille. Encore un joueur à garder.

Brandon Banks (WR) : Faible menace en receveur et il a perdu son job de kick et punt returner en fin de saison. L’aventure avec les Redskins semble définitivement terminée pour lui, après plusieurs sursis.

Nick Sundberg (LS) : Il n’a pas fait d’erreurs, pas de raison de le laisser filer.

Votre avis sur ces free agents ?

Redskins 27 Eagles 20

WEEK 16

medium (17)medium (13)

WASHINGTON REDSKINS 2720 PHILADELPHIA EAGLES

Sixième victoire consécutive ! Philadelphie a subit la loi des Redskins. Tout n’était pas parfait dans ce match, loin de là mais l’essentiel est acquis. Tout se jouera contre les Cowboys. 

tempND__8243--nfl_mezz_1280_1024

Le match n’avait pas idéalement démarré pour les Redskins, la défense étant totalement absente et laissant des boulevards permettant aux Eagles de rapidement mener 7-0, Maclin réceptionnant une passe de 27 yards de Foles dans la endzone. La suite est meilleure, Ryan Kerrigan provoquant notamment un fumble recouvert par Richard Crawford. Les turnovers auront cette année une des force de la défense de Washington. Les Redskins reviennent donc à un point grâce à deux field goal de l’inévitable Kai Forbath, qui d’ailleurs battu le record du meilleur début en NFL pour un kicker avec une fiche toujours parfaite de 17/17.

Dans le deuxième quart-temps, les Redskins passent devant grâce à un très beau travail de Josh Morgan qui trouve la endzone après réception. Juste avant la pause les Eagles marquent trois nouveaux points et le match reste donc plus que jamais serré avec un score de 13-10 en faveur de la franchise de la capitale.

tempA70G1486--nfl_mezz_1280_1024

Le troisième quart-temps est celui où les Redskins vont faire la différence, prenant clairement le dessus sur leurs adversaires. Alfred Morris (22 courses, 91 yards) inscrit très tôt un touchdown de 10 yards à la course pour faire passer le score à 20-10. Les Eagles répliquent avec un field goal mais les Redskins creusent l’écart grâce à Robert Griffin III (16/24, 198 yards, 2TD, 1INT) qui réalise la passe parfaite pour Santana Moss. 27-13. La fin de match aura pu être plus sereine si les Redskins avaient mieux contrôlé le ballon défendu. RGIII se fait d’abord intercepter puis Lewis inscrit un touchdown lors de son unique course du match pour les Eagles. Ces Eagles qui vont avoir une dernière opportunité dans la redzone, mais Foles (diminué par une blessure à la main) ne parvient pas à se connecter avec Maclin, qui glisse dans la endzone alors qu’il était complètement libre.

Malgré ce dernier moment de stress, les Redskins l’emportent donc 27-20 et restent en course pour les playoffs. On notera que Chris Cooley a réalisé sa première (et dernière ?) réception de l’année avec les Redskins.

Avant match : @ Pittsburgh Steelers

Avant match

Washington Redskins @ Pittsburgh Steelers

Encore un gros morceau pour les Redskins ce week end avec le déplacement à Pittsburgh. Les Steelers constituent une des meilleures franchise de ces dix dernières années, et même si ils semblent vieillissants, ce sera un match très compliqué.

Ce n’est pas un secret, les Steelers se reposent avant tout sur une défense de haut niveau pour établir leur domination sur le match. Pour l’instant, l’attaque des Redskins a été très bonne, mais ce sera un gros test pour évaluer vraiment son niveau. Robert Griffin III et Alfred Morris devront être à leur meilleur niveau.

Pour avancer contre cette défense qui ne donnera rien facilement il faudra encore s’améliorer sur les third down. Les Redskins n’en réussissent même pas un sur trois pour l’instant. En comparaison, les Steelers sont à plus de 50% de réussite dans ce domaine.

En défense il faudra contenir à Ben Roethlisberger qui réalise un bon début de saison, sans trop faire parler de lui. Avec la blessure de Rashard Mendenhall, le jeu de passe devrait être privilégié. Il faudra donc que le pass rush soit efficace car on sait qu’il ne faut plus compter sur la secondary pour stopper le jeu aérien.

Enfin il faudra éviter de commettre trop de turrovers, ce qui avait coûté si cher la semaine dernière contre les Giants.

Ce match sera peut être l’occasion de revoir Chris Cooley en bordeaux et or. Mais Logan Paulsen reste favori pour être titulaire au poste de tight end. Cooley pourrait même débuter fullback si Darrel Young n’est pas apte.

Chris Cooley est de retour

 

Le numéro 47 est de retour avec les bordeaux et or. Cela ravira la plupart des fans des Redskins tant il était apprécié à Washington. Il faut dire que Chris Cooley est le tight end le plus productif de l’Histoire de la franchise.

Malheureusement il a fallu que Fred Davis se blesse pou que se retour ait lieu. Donc si on met le côté affectif de côté, c’est plutôt une mauvaise nouvelle. Davis avait clairement surpassé Cooley l’année dernière.

En tout cas la franchise n’a pas traîné. A peine Davis blessé Cooley a été contacté et a signé son contrat. Espérons qu’il retrouve son niveau passé !

Cooley de retour ?

Chris Cooley

Chris Cooley

Il n’est pas impossible de revoir Chris Cooley en bordeaux et or dès 2012. Le joueur avait déjà laissé plané un doute au moment de l’annonce de son départ en lâchant « je ne suis plus un Redskins… pour l’instant ».

Le manager général Bruce Allen a redonné encore un peu plus d’espoir à tous ceux qui veulent le retour de l’emblématique numéro 47 en annonçant que la porte n’était pas fermé, et même mieux que des discussions allaient avoir lieu la semaine prochaine.

Sa signature signifierait qu’un autre joueur serait coupé. Niles Paul, Logan Paulsen, un joueur à une autre position ? Difficile à prévoir. Wait and see comme ils disent !

Touché, Cooley

Chris Cooley

Chris Cooley

Chris Cooley vient d’être coupé par les Redskins. Le Tight End le plus populaire de la franchise avait perdu sa place de titulaire au profit de Fred Davis à cause de blessures et méformes. De plus son lourd salaire pesait pour un remplaçant. Si ce mouvement n’est donc pas très surprenant il est tout de même très marquant.

Cooley n’a en effet connu aucun autre maillot depuis qu’il a été drafté en 2004 au troisième tour. Huit saisons en bordeaux et or lui avaient permis d’être le chouchou du public. En tout il a gagné plus de 4700 yards pour la franchise et inscrit 33 touchdowns.

A l’instar de Clinton Portis qui vient d’annoncer sa retraite, Cooley a marqué une décennie de la franchise. Il n’a pas manqué de remercier l’organisation et les fans dans un discours émouvant où il a finit au bord des larmes. Il a précisé qu’il ne savait pas encore de quoi son futur serait fait, et qu’il sera difficile pour lui de porter un autre maillot.

A 30 ans, on lui souhaite bien évidemment de retrouver une autre franchise où il pourra s’illustrer. Mais pas en NFC East Chris, pas en NFC East…