cleveland browns

Week 4 : Browns at Redskins

Week 4 : Tout est pardonné

Cleveland Browns 2034 Washington Redskins

De retour au FedExField après la week 3 à New York, les Redskins avaient comme ambition rétablir leur bilan à deux victoires et deux défaites en s’imposant pour la première fois de la saison devant son public. Les Cleveland Browns, à la recherche désespérée d’une victoire, souhaitaient s’appuyer sur leur bonne prestation face aux Dolphins et permettre à leur quaterback Cody Kessler de pouvoir montrer ses capacités. En effet c’est bien le rookie qui allait tenir l’attaque des visiteurs, pas de réunion avec Robert Griffin III, blessé. Les hommes de Washington ont tenus leurs promesses en s’appuyant sur un jeu de courses particulièrement performantes et un Kirk Cousins plutôt correct. La défense, quant à elle, a permis à l’attaque de tenir bon sans pour autant délivrer une prestation spectaculaire.

Le coup d’envoi donné, les Redskins s’imposent rapidement pendant le premier quart temps, la ligne offensive répond à l’appel et ouvre des brèches pour le jeu de course avec un premier gros gain accordé par le running back Chris Thompson. Kirk Cousins prend le relais est reste efficace en faisant avancer les chaines jusque dans la redzone, partie du terrain où le quarterback de la capital a le plus de mal depuis le début de la saison. Dimanche, le problème ne s’est pas posé, Captain Kirk trouve sa ReedOption dans l’en-but pour marquer les des premiers touchdowns de cette partie, et Washington mène 14-0 à la fin du premier quart.

Kirk Cousins rentre petit à petit dans sa saison

Kirk Cousins rentre petit à petit dans sa saison

Le deuxième quart est plus difficile pour l’équipe de la capital, le premier drive des Browns semble inarrêtable, et la défense a apparemment complètement oublié les bases du placage puisqu’elle va en manquer plus de 10 sur l’ensemble du match, Isaiah Crowell en profite pour marquer les premiers points de Cleveland en inscrivant un touchdown a la course.
Les Bourgogne et Or s’empressent de repartir à l’attaque pour tenter de faire le break mais Cousin envoie une passe plutôt étrange vers Jamison Crowder qui est interceptée. Les Browns ont dans leurs mains la balle d’égalisation, c’est chose faite par l’intermédiaire de Pryor pourtant défendu par un Josh Norman plutôt transparent pendant cette première mi-temps.

Josh Norman a connu une première mi-temps compliquée, avant de briller en seconde.

Josh Norman a connu une première mi-temps compliquée, avant de briller en seconde.

Lorsque l’arbitre siffle la pause, l’égalité est parfaite entre les deux équipes, 17-17
Pendant la mi-temps le coordinateur défensif Joe Barry a surement du hausser le ton quelque peu puisque ce n’est pas la même défense qui revient sur le terrain. Le 3e quart temps n’as pas été spécialement intéressant puisque seulement un field goal est frappé par Cleveland qui prend donc pour la première fois l’ascendant dans le match.
Les dernières 15 minutes du match ont laissé place à un beau spectacle pour les supporters. Washington ne cède pas à la pression, c’est à ce moment que la défense essaye de se rattraper de ses erreurs de première mi-temps, les linebackers vont provoquer un fumble et rendent le cuir a Kirk qui envoie sa troisième passe du match pour Chris Thompson, il faut donc maintenant pour les locaux essayer de gérer au mieux la montre. Josh Norman intercepte une passe dirigée vers Pryor et permet à l’attaque de jouer les derniers instants de ce match dans la moitié de terrain adverse. Matt Jones s’occupe de porter la balle et marque le dernier touchdown du match.

Jordan Reed et Matt Jones ont porté l'attaque de Washington face à Cleveland.

Jordan Reed et Matt Jones ont porté l’attaque de Washington face à Cleveland.

Ce match a permis a Washington de montrer les progrès effectués depuis la première semaine. L’attaque a vraiment été très intéressante, le jeu de course qui est habituellement un point faible a été un des atout offensif, Matt Jones a délivré une excellente prestation ( 22 tentatives pour 117 yards et 1 touchdown). Kirk Cousins a bien montré qu’il pouvait être efficace en redzone avec 3 touchdowns. Il n’a pas réellement cherché la difficultés mais a réussi à utiliser correctement ses armes avec des passes plutôt courtes comme il savait si bien faire l’an passé.
C’est plutôt la défense qui a pu se montrer inquiétante aujourd’hui. Cette dernière a laissé passer beaucoup de conversion sur troisième tentative et a raté beaucoup trop de plaquages. Ces erreurs n’ont pas coûté trop cher face aux Browns mais le calendrier reste chargé et des améliorations sont attendues sur ce plan.
C’est donc une belle victoire qui nous a été les Redskins ce dimanche qui reste sur une série de deux victoires consécutives, le match face aux Ravens promet déjà d’être passionnant.

Publicités

Retour sur les matchs face aux Patriots et Browns

Il est de nouveau temps de veiller la nuit, de fouiller pour trouver le meilleur streaming, de se tenir le genou à chaque course du kamikaze RGIII, de vibrer et stresser avec nos Redskins mes amis, car la NFL est de retour ! Brace yourself !

Brace-Yourselves-Football

La pré-saison en apéritif. Des matchs sans enjeux donc, si ce n’est de ne pas se blesser. Mais lorsqu’on est sevrés de si longs moi, le moindre match de pré-saison revêt un parfum de Superbowl.

Premier match face aux Patriots de monsieur Tom Brady. Ce dernier n’a pas joué et son attaque a été en grande difficulté. Le tant attendu Ryan Mallett n’a en effet pas pu éviter la valise (ahah). Seul le rookie Garoppolo a réussi à sauver les apparences en fin de match avec un joli TD pour Tyms.

Tyms a trouvé le seul fan des Patriots au FedEx Field

De notre côté ce match fut une belle surprise, notamment du côté défensif. Ce qui devait être le point faible de l’équipe a longtemps gardé les joueurs de Boston avec un score vierge. Quand on sait les boulevards que cette (presque) même défense laissait il y a peu encore, il y a de quoi être surpris.

En attaque, sa majesté Robert Griffin troisième du nom a trop peu joué pour qu’on puisse le juger. En revanche Kirk « wesh » Cousins a livré une prestation solide qui fait dire à certains que le poste de titulaire n’est pas tant assuré pour l’ancien vainqueur du Heisman trophy. Colt McCoy a également surpris son monde en assurant le job.

Aldrick Robinson est zinzin

La bataille au poste de running back est celle qui s’annonce la plus alléchante. Si Aldred Morris et Roy Helu n’ont pas de soucis à se faire, la bataille pour la troisième et (sans doute) ultime place est beaucoup plus indécise. Silas Redd, Evan Royster, Chris Thompson et Lache Seastrunk ont tous montré des choses intéressantes. Seul problème pour Thompson, un corps fragile qui devrait malheureusement lui coûter une carrière honorable.

Thompson a d’ailleurs manqué le second match, face aux Browns. Un match qui est longtemps resté vierge (pas comme ta soeur), les Redskins gâchant leur domination avec des turnovers. Le monde entier avait les yeux braqués sur Johnny Manziel dans ce match. Le petit texan pourri gâté n’a pourtant pas régalé, offrant une piètre performance et n’acceptant pas de se faire chambrer par les joueurs de la capitale. Après un sack de Ryan Kerrigan, Brian Orakpo célèbre avec le geste « tema mon fric » de Manziel. Bienvenue en NFL petit. Un peu plus tard il craque et nous montre son majeur. Quel manque d’éducation, quelle vulgarité, vraiment. Il déclarera cependant après le match « On m’a dit que je n’étais qu’à un doigt de prendre la place de QB titulaire à Hoyer, j’ai donc pris ma chance ». Certes.

C’est celui qui dit qui y’est

Griffin n’a pas rassuré sur ce match, lançant une horrible interception et ne sécurisant pas ses courses. A croire qu’il aime ça, avoir mal. Cousins et McCoy ont eux aussi lancé une interception. Cousins a cependant réussi un excellent drive, conclu par un touchdown lancé à Ryan Grant, le rookie s’assure déjà une place dans le roster, sauf incident. Côté receveurs, Aldrick Robinson a aussi montré de belles choses et ne devrait pas sortir de l’effectif. Rashad Ross et Nick Williams ont eu quelques éclats mais il faudrait faire encore plus pour espérer ne pas regarder les exploits de la franchise dans le canapé avec une Bud Light (non les Américains n’ont décidément pas de goût).

On notera également sur ce match les bonnes performances défensives de Kerrigan qui ressort avec 2 sacks (presque autant que ta meuf quand elle fait les soldes) ainsi que Bashaud Breeland et Baccari Rambo qui ont montré un jeu physique qui va faire trembler quelques porteurs de ballons.

Bon match de B[accari R]ambo

Bon match de B[accari R]ambo

On s’inquiétait également de la retraite de London Fletcher, mais Keenan Robinson montre pour l’instant des choses intéressantes, à confirmer.

Kai Forbath a par contre du soucis à se faire, sur ces deux premiers matchs il s’est fait botté le cul par le kicker rookie Zach Hocker. Il devra vite se réveiller.

Ci dessous les highlights du match :

Finalement la vraie déception du match c’est que l’ex Redskins Rex Grossman n’a pas joué. Le tout nouveau quarterback des Browns est resté sur la touche. Les dragons seront lâchés plus tard, les Redskins l’ont échappé belle, ouf.

Scores :

Patriots at Redskins

6 – 23

Statistiques

Browns at Redskins

23 – 24

Statistiques

Prochaine victime, les chers voisins de Baltimore samedi soir. Krrrooaaa Krrooaaa

Redskins 38 Browns 21

WEEK 14

medium (17)medium (16)

WASHINGTON REDSKINS 3821 CLEVELAND BROWNS

Et de cinq ! Cinq victoires de suite pour les Redskins et la première place de la division à la clé, car oui les Giants ont perdu contre Atlanta. Désormais, les Redskins sont maîtres de leur destin. Peu importe les autres résultats, deux victoires leur donneront le titre de la division.

tempAP508757069463--nfl_mezz_1280_1024

Ce match était pourtant mal embarqué, Kirk Cousins se faisant intercepté très tôt et offrant les premiers points aux Browns. Le score était de 7-0 pour les locaux après un touchdown de Trent Richardson. Puis le quarterback rookie des Redskins est monté en puissance en remettant les équipes à égalités grâce à un très beau touchdown de 54 yards offert à Leonard Hankerson.

Kai Forbath continue ensuite son sans faute en ajoutant trois nouveaux points. Mais c’est bien les Browns qui vont virer en tête à la pause. 14-10 avec un nouveau touchdown au sol par Richardson.

tempAP564774804567--nfl_mezz_1280_1024

En deuxième période, les Redskins passent la vitesse supérieure et surclassent les Browns. La défense vérouille et Kirk Cousins montre qu’il vaut plus qu’un simple remplaçant. On se demande qui de lui ou Weeden a été choisi au premier tour. Ajoutez à cela un play-calling de Kyle Shanahan particulièrement bien senti et cela donne un 28-7 sur la deuxième mi-temps.

Le premier touchdown est l’oeuvre d’Alfred Morris (27 courses, 87 yards, 2TD) sur une course de trois yards. Le deuxième est pour Leonard Hankerson, une petite passe bien exécutée de Cousins et cela fait leur deuxième connexion pour un touchdown entre les deux hommes. Evan Royster se joint ensuite à la fête avec un nouveau touchdown au sol, puis Morris ajoute son deuxième dans le même registre. La défense a bien aidé pour cela, interceptant notamment deux fois Weeden par Rob Jackson et l’inusable London Fletcher.

Le touchdown de Travis Benjamin reste du coup presque anecdotique.

Les Redskins ont parfaitement maîtrisé leur deuxième mi-temps et se sont évité une fin de match stressante. C’est toujours de bon augure, surtout que Robert Griffin III était absent.

Avant match : @ Cleveland Browns

Avant Match

Washington Redskins @ Cleveland Browns

Quatrième et dernier match contre une équipe de l’AFC North. Les Redskins termineront contre les Browns de Cleveland. Pour l’instant ils sont à deux défaites et une victoire contre cette division. Et demain soir, comme pour tous les matchs restant, la victoire sera quasiment indispensable pour espérer ne pas être en vacances en janvier.

Jeff Faine

Ce qui fait epérer

Sur le papier, les Redskins sont favoris, le bilan plaide pour eux. Après une victoire contre les Ravens, battre les derniers de cette même division semble tout à fait abordable, même si on sait que c’est plus compliqué que cela, particulièrement en NFL. La clé sera de prendre l’avantage tout de suite, afin de forcer les Browns à prendre des risques et Weeden à faire des turnovers. Pour cela bien sûr, un Robert Griffin III en bonne santé ne serait pas un luxe.

Le point faible des Redskins est clairement la défense contre la passe, mais tant mieux, ce n’est pas le point fort des Browns. Si la secondary confirme les progrès entrevus ces dernières semaines, cela pourrait suffire pour contenir l’attaque aérienne de Cleveland.

Pierre Garçon est de retour en grande forme et n’est pas étranger aux derniers excellents résultats de l’équipe. Peu importe le quarterback qui lui lancera la balle, il pourrait être une des clés du succès s’il parvient à générer des big plays.

Ce qu’il faut craindre

Ne pas sous-estimer les Browns cependant. Eux aussi sont dans une bonne forme avec trois victoires consécutives. Même si ils sont déjà hors de la course aux playoffs ils viendront avec de grosses ambitions et peut être même un sentiment de revanche sur la franchise qui leur a subtilisé RGIII sous le nez.

La défense de Cleveland est parmi les dix meilleures de la ligue, particulièrement efficace contre la course. Ce sera encore un gros défi pour Alfred Morris. Même à la passe, si Kirk Cousins venait à débuter le match, il ferait ses débuts contre une défense loin d’être ridicule et il devra être tout de suite au niveau.

La principale inquiétude reste bien sûr la présence ou non du black Jesus, j’ai nommé ici RGIII. Car même si Cousins a montré de belles choses, il n’est pas Griffin pour autant, et sur un match entier on ne sait pas encore vraiment ce qu’il vaut. L’inconnu est là.

Point blessures

Redskins : Pierre Garçon (pied), Chris Baker (poignet), Josh Wilson (épaule), Richard Crawford (genou), Ryan Kerrigan (cheville) et Alfred Morris (malade) devraient pouvoir tenir leur place à Cleveland. En revanche les participations de Robert Griffin III (genou), Trent Williams (cuisse) et London Fletcher (cheville) sont incertaines.

Browns : Plusieurs blessures mineures, mais aucun joueur ne devrait manquer la rencontre.