cowboy killer

Destin Bourgogne et Or (4) – Santana Moss

Destin Bourgogne et Or

4 : Santana Moss, Cowboy Killer

 

Quatrième épisode de « Destin Bourgogne et Or », l’occasion de revenir sur la carrière d’un joueur qui a marqué la franchise ces dernières années et qui vient de lui dire adieu. J’ai nommé Santana Moss. malgré ses presque 36 ans il a assuré pouvoir encore jouer une saison, il n’est donc pas encore officiellement retraité mais selon toute vraisemblance les Redskins ne feront pas appel à lui (à moins peut être de blessures en cours de saison). Dans tous les cas Moss est un joueur marquant de la franchise, et en pas moins de 10 saisons à Washington DC, ce joueur passionné aura pu laisser son empreinte dans la capitale.

Né en Floride, à Miami, c’est tout naturellement dans l’université de la ville qu’il fait ses armes, ouvrant la voie à un certain Sean Taylor. Il est un de ces exemples qui confirment que la Floride est la plus grosse terre de Football aux USA et une grosse ressource en talents. Excellent receveur, Moss est également un bon athlète universitaire, performant sur le saut en longueur.

Si il n’avait plus cette image à la fin de sa carrière, c’est comme un joueur avant tout capable de big plays grâce à sa vitesse (4’31 » au 40yds du combine) qu’il débarque dans la ligue en 2001 après avoir été sélectionné par les Jets en 16ème position.

Santana Moss

Santana Moss

Difficile de se faire un prénom en NFL quand on est receveur et qu’on s’appelle Moss au début des des années 2000. Randy Moss surclasse la ligue, mais Santana, si il n’est pas au niveau du précédant cité, reste un receveur très productif. Et après quatre saisons à New York, les Redskins vont le chercher en procédant à un échange. Il arrive dons à Washington pour la saison 2005 et va enchaîner 6 saisons pleines où il s’impose comme un leader de l’équipe.

Sa première saison dans la capitale est la meilleure, il réceptionne pour 1483 yards et 9 touchdowns. C’est tout simplement le plus gros total de yards jamais enregistré par un receveur de la franchise en saison régulière. Malheureusement, les résultats collectifs ne suivent pas forcément durant son séjour chez nous.

Son moment de grâce arrive le 2 décembre 2005 face aux Cowboys lors du Monday Night Miracle. Les Redskins, en grosse difficulté dans la rencontre sont menés 13-0 par Dallas jusque dans les dernières minutes où le quarterback Mark Brunell trouve par deux fois son receveur pour offrir la victoire à son équipe 14-13 dans ce match de rivalité. Tel un Desean Jackson, il prend par deux fois la défense de vitesse et assomme les texans.

A partir de 2011 son rôle est de moins en moins important, il est relégué dans le slot puis encore plus loin dans la hiérarchie.

En plus de sont talent de joueur, Moss est aussi un joueur ultra-passionné, le genre de joueur adulé par les fans, et il l’a prouvé à plusieurs reprises. Ainsi même si son rôle purement sportif n’est plus aussi important il reste un leader essentiel du vestiaire. On se souvient notamment la saison dernière quand il se met complètement hors de lui après qu’un touchdown litigieux soit refusé à RGIII.

Finalement Moss n’aura jamais connu la consécration collective avec les Redskins mais c’est une vraie page qui se tourne, il faisait partie du paysage. Il se retire en étant assurément dans le top 10 historique des receveurs de la franchise.

Publicités