jim haslett

Haslett reste, autres mouvements

jim-haslett

 

Malgré les performances plus que moyennes de sa défense, Jim Haslett reste en poste. Jay Gruden n’a pas jugé nécessaire d’effectuer un changement à ce niveau. Le coordinateur défensif va donc rentrer dans sa cinquième et dernière année de contrat, si celui ci n’est pas prolongé. Gruden a expliqué que si la défense n’a pas fonctionné, ce n’est pas en rapport avec le schéma de jeu de Haslett. Espérons quand même que ça tourne mieux en 2014.

Raheem Morris reste lui à sa place de coach de la secondary, malgré quelques rumeurs qui lui attribuaient une promotion.

Pour ce qui est du reste, Ike Hilliard revient au poste de coach des receveurs, poste qu’il avait déjà occupé en 2012 avant de partir une saison à Buffalo.

Pour le poste de coach des tight ends, c’est Wes Phillips (fils de Wade Phillips) qui prend la relève de Sean McVay, promu coordinateur offensif.

Chris Foerster reste le coach de la ligne offensive, poste qu’il occupe depuis 2010.

Jacob Burney garde quant à lui son poste de coach de la ligne défensive, poste qu’il occupe lui aussi depuis 2010.

Pour ce qui est du reste je vous les ai annoncé précédemment.

Les seuls postes encore vacants sont ceux de coach des quarterbacks et running backs. Pour le second, Earnest Byner est le favori.

Devery Henderson signe aussi

LaRon_Landry_and_Devery_HendersonAprès Donte Stallworth, les Redskins ont signé un autre receveur d’expérience. Il s’agit de Devery Henderson. Âgé de 31 ans. Il a été drafté en 2004 par les Saints alors dirigés par un certain… Jim Haslett. Il a fait partie de l’épopée qui a remporté le superbowl en 2009.

Sans être un receveur extraordinaire, Henderson est un joueur régulier. Depuis 2005 il n’a pas réalisé une saison à moins de 20 réceptions et 300 yards. Il n’a jamais eu de saison vierge en touchdown non plus. Il a donc clairement ses chances d’intégrer le roster final, à lui de prouver qu’il mérite un dernier challenge.

Dans le sens inverse, les Redskins ont libéré le fullback Dorson Boyce. Il avait montré des choses intéressantes en pré-saison 2012 avant de se blesser sérieusement. Depuis les Redskins ont signé le fullback Eric Kettani reste du même coup le seul à disputer la place de Darrel Young.

Deux coachs prolongés

Je vous disais que le poste de Jim Haslett était potentiellement en danger, mais il semblerait que ce ne soit pas vraiment le cas. Le coordinateur défensif des Redskins a en effet été prolongé par la franchise. C’est également le cas du coach des équipes spéciales Danny Smith. Les deux ont pourtant eu un début de saison compliqué (deux punts ont été bloqué lors des deux premiers matchs), mais les dirigeants continuent de leur faire confiance.

Morris a appelé les jeux défensifs

Jim Haslett

Cela ne vous a sans doute pas échappé, la défense des Redskins a pris l’eau dimanche soir contre Saint Louis, principalement dans la couverture du jeu aérien. Si bien que c’est Raheem Morris (entraîneur des defensive back) qui appelé les jeux défensifs dans le dernier quart temps à la place de Jim Haslett qui semblait dépassé.

Difficile de savoir si c’était k’histoire d’une fois ou si Haslett est sur un siège éjectable. Mais il est évident que de toute façon Morris espère un rôle plus important, lui qui était encore head coach l’année dernière.

Redskins 40 Saints 32

WEEK 1

 

 

 

WASHINGTON REDSKINS 4032 NEW ORLEANS SAINTS

 

Premier match de saison régulière et première sensation pour les Redskins. Une fois encore les joueurs de Washington ont remporté leur premier match, et cette fois c’était dans le Superdome des Saints, rien que ça !

La défense a su mettre la pression sur Brees

Comme je l’avais dit, le pass rush devait être efficace pour mettre la pression sur Brees et limiter l’excellente attaque des Saints. Cela a été très bien fait, le bon front-7 des Redskins étant en plus aidé par une attaque de New Orleans en petite forme, notamment la ligne offensive.  Brees a ainsi terminé avec deux interceptions. Jim Haslett, ancien coach des Saints a bien su comment freiner l’attaque de son ancienne équipe. Quelque big plays ont été concédés, ils sont surtout à mettre sur le talent de l’attaque aérienne des Saints, et la faiblesse de la secondary des Redskins.

Robert Griffin III a très bien mené son équipe

Du côté de l’attaque, Robert Griffin III a été éblouissant en première mi-temps et puis a contrôlé sans faire d’erreur en seconde. Un match presque parfait pour le quarterback rookie. Il a complété 19 passes sur 26 tentées pour 320 yards et deux touchdown. Il n’a en plus concédé aucun turnover. Pierre Garçon s’est illustré par une très belle réception conclue par une longue course et un touchdown. Malheureusement il s’est aussi blessé et n’a pas pu finir le match. Il pourrait cependant être de retour dès la semaine prochaine. Aldrick Robinson est l’autre receveur qui s’est illustré, avec 4 réceptions et un touchdown.

La ligne offensive s’est mieux comportée que prévu, même si cela n’est toujours pas le point fort de l’équipe, elle a montré qu’elle pouvait tout de même avoir un niveau correct. Côté course, c’est Alfred Morris qui a été le running back le plus utilisé. Avec 96 yards et deux touchdown, lui aussi a réussi ses débuts en NFL.

On ne va pas s’enflammer, ce n’était qu’un premier match mais c’est réellement encourageant.