new york giants

Week 3 : Redskins @ Giants

Week 3

Washington Redskins 2132 New York Giants

On a l’habitude désormais, rarement les Redskins enchaînent deux bonnes performances. Dans ce premier match de division, les Redskins se sont battus tout seul. Comme contre les Dolphins, il y a ce sentiment de frustration. Frustration car l’adversaire ne fait pas un grand match et laisse une victoire à notre portée mais les erreurs accumulées tout au long du match annihilent toute chance.

On a très vite compris que ça allait être une de ces sales soirées. Tress Way voit son punt bloqué par Jennings, la balle se sauve jusque dans la endzone pour un safety. 0-2. Puis c’est Kirk Cousins (30/49, 316 yards, 1TD, 2INTs) qui lance une interception assez horrible dans les mains de Prince Amukamara. Quelques jeux plus tard Andre Williams rentrait dans la endzone pour porter le score à 9-0. Neuf points offerts, sans que les Giants n’aient réellement à construire de drive.

Quand Cousins explique ses interceptions

Quand Cousins explique ses interceptions

Au premier drive construit, il;s ajoutent 3 nouveaux points. Le score est ainsi porté à 12-0 à la fin du premier quart-temps.  L’attaque est absente et le front-7 pas aussi dominant que contre les Rams. Les Redskins ne vont d’ailleurs réussir aucun sack lors de ce match, ce qui est une grosse contre-performance.

Quand on touche vraiment le fond

Quand on touche vraiment le fond

Ils parviennent toutefois à inscrire leurs premiers points sur un field goal de Dustin Hopkins, encore parfait sur ce match, et rare satisfaction de l’équipe. Cette fin de première mi-temps se termine sur des échanges field goal. Chaque équipe en ajoute un et à la pause les Giants mènent 15 à 6 das un match bien terne.

Ça ne repart pas mieux en seconde mi-temps puisque les Giants marquent les premiers et creusent encore un peu davantage l’écart. 18-6 suite à un nouveau coup de pied à trois points.  18-6.

Quand on explique à RGIII ce que Gruden pense de lui

Quand on explique à RGIII ce que Gruden pense de lui

L’attaque au sol des Redskins n’avancent pas et tout repose sur Cousins, qui envoie une nouvelle interception. La balle, déviée dans un premier temps, atterrit dans les mains de Unga. Huit jeux plus tard, Manning trouve Beckham Junior pour un touchdown de 30 yards. DeAngello Hall était sorti blessé plus tôt, Bashaud Breeland est battu.  A 25-6, le match semble plié.

Quand t'es un supporter de cette génération de Redskins

Quand t’es un supporter de cette génération de Redskins

Les Redskins se rebiffent un peu, mais Matt Jones relâche la balle juste avant d’entrer dans la endzone et la balle file en touchback. La dernière occasion de relancer le match est passée. Les Redskins récupèrent tout de même rapidement la balle et scorent un touchdown par Chris Thompson (2 courses pour 29 yards, 8 réceptions pour 57 yards), très utilisé à la passe. La conversion à deux points est réussie. Un infime espoir subsiste, très rapidement étouffé par ce touchdown plein de réussite de Randle sur une réception de 41 yards, où Breeland passe près de l’interception. 32-14 et trois minutes à jouer, la messe est dite. Le retour de kickoff de Rashad Ross fait plaisir, mais il ne change rien, les Redskins s’inclinent.

Résumé de la conférence d'après match des Redskins

Résumé de la conférence d’après match des Redskins

Malgré une attaque qui a davantage avancé que celle des Giants, les Redskins s’inclinent à cause des turnovers. Trois concédés et aucun provoqués. Il y a encore beaucoup de travail. Les dix jours qui arrivent avant d’affronter les Eagles tombent bien.

Pour ne pas sombrer totalement dans le pessimisme on se dira que tout n’a pas pu disparaître suite à la belle performance contre les Rams. Les jeunes ont notamment montré de belles choses. Keenan Robinson a encore été au rendez-vous, Jordan Reed aussi. Jamison Crowder, Ryan Grant et Rashad Ross ont quant à eux montré que Andre Roberts n’avait plus grand chose à faire chez nous. Ils représentent l’avenir et l’espoir, mais pour ce qui est du présent il ne faut pas attendre des merveilles de cette saison a priori, même si il n’est pas encore question de s’alarmer après trois matchs.

Publicités

Eastcast – Episode 1. Le nouveau podcast de la NFC East !

Il est là, il est tout neuf, c’est un beau bébé, le EASTCAST !

Qu’est ce que c’est ? C’est un nouveau podcast lancé en collaboration avec les représentants français des trois autres franchises de la meilleure division de NFL, j’ai bien entendu nommé la NFC East.

On a rassemblé un casting de rêve avec tout d’abord Baptiste qui représente Big Blue Blog. C’est lui qui a mené tout ça et qui s’est occupé de la technique.

David représente Dallas Cowboys France.

Loïc représente les Eagles, que vous pouvez retrouver sur compte twitter @EaglesFR.

Et bien sûr moi même Martin, pour vous servir.

Pour ce premier épisode du Eastcast, nous reviendrons sur la free agency et la draft pour les quatre franchises, ce qui fait déjà pas mal de matière.

C’est une première, donc il y a évidemment pas mal de trucs à améliorer, soyez indulgents et surtout n’hésitez pas à faire vos remarques et suggestions dans les commentaires, ça ne peut que nous aider à progresser pour les prochains épisodes. En espérant que vous apprécierez autant l’écouter que nous avons apprécié le réaliser !

WEEK 4 : Giants at Redskins

En terme de points :

New York Giants 4514 Washington Redskins

En terme de Cheerleaders :

New York Giants 037 Washington Redskins

(Je pense qu’on peut donc dire qu’il s’agit d’une victoire morale)

Bon… Par où commencer ? Grosse gueule de bois ce matin, difficile de se remettre d’une telle débâcle Je ne vais pas m’éterniser. Qu’est-ce qui a été ? Rien. Attaque qui rend la balle 6 fois, défense gruyère, équipes spéciales dignes d’elles même. Tout cela saupoudré de pénalités. Incapacité à défendre les third downs, incapacité à les convertir en attaque. Un Cousins ailleurs, une ligne dépassée (Comment Tyler Polumbus peut il être titulaire en NFL ?).

redskins-cheerleader

Ci dessus, un meilleur Offensive Tackle que Tyler Polumbus.

Une catastrophe, une honte. Mais finalement si on sait prendre un peu de recul (essentiel lorsqu’on supporte cette franchise) ce match était assez drôle. Du grand n’importe quoi, un vrai cirque ! Quand on croyait avoir touché le fond, nos Redskins nous ressortaient une action improbable.

Juste avant la mi-temps, l’équipe avait pourtant l’occasion de relancer le match. le score est de 21-7. Kirk Cousins (19/33, 257 yards, 1TD, 4 Ints) trouve Niles Paul (3 réceptions, 60 yards) dans la redzone mais celui-ci est pris en sandwich et violemment heurté à la tête. Résultat : Commotion. Deux jeux plus tard, Cousins trouve son autre TE, Logan Paulsen (3 réceptions, 28 yards), qui se fait arracher la balle. Les Giants remontent le terrain et passent un FG in extremis. 24-7 à la mi-temps. Compliqué. C’est à ça que se joue le football.

Kirk Cousins tentant d'atteindre ses receveurs.

Kirk Cousins tentant d’atteindre ses receveurs.

5zawdmihw131ubpljyzpfo74i.320x240x49

Cousins se surpassant pour atteindre ses receveurs.

 

Pourtant à la reprise, les Redskins semblent une nouvelle fois en mesure de revenir dans le match. Le premier drive est parfait. Alfred Morris (12 courses, 63 yards, 1TD) termine le travail avec une course de 20 yards. Dans la foulée, les Giants sont bloqués. Les Redskins sont donc en possession avec 10 points de retard. L’occasion rêvée de tout renverser. Seulement voilà, le show Kirk Cousins commence avec une première interception, puis une seconde, une troisième et enfin une quatrième. Impossible de revenir dans ces conditions. Les Giants eux, n’en demandaient pas temps, et menés par une attaque aérienne en pleine forme ils se gavent. Le TE Larry Donnell en particulier réceptionne 3 TDs. 

Moi devant les "coups d'éclat" des Redskins.

Moi devant les « coups d’éclat » des Redskins.

De notre côté si on devait sauver quelques joueurs du naufrage, Roy Helu (5 réceptions pour 78 yards, 2 courses pour 8 yards, 2 placages) en ferait partie. Il a une nouvelle fois montré qu’il était une menace aérienne en étant tout simplement le Redskin amassant le plus de yards dans ce domaine. Il a aussi réalisé deux placages suite aux interceptions, c’est un de plus que Brian Orakpo. Sans être flamboyant, Ryan Kerrigan a su sortir quelques belles actions, et notamment le seul sack à l’actif de Washington, son cinquième de la saison. On notera aussi le premier touchdown d’Andre Roberts (1 réception, 18 yards, 1TD). 

Bref la fin de match est anecdotique, Eli Manning parachevant l’humiliation avec un TD à la course.

En plus de Niles Paul, on notera également la blessure de Trent Williams, au genou. On attend d’en savoir plus. Jay Gruden expliquait blasé qu’il n’avait même plus assez de joueurs pour mener un entrainement.

Heureusement, Apollos Hester est là pour nous aider à relativiser, we’re gonna be alright !

Prochain rendez vous dans 10 jours contre Seattle, ouch !

Podcast Big Blue Blog

Oyé jeunes (et moins jeunes) gens ! Un nouveau match de division arrive ce soir (cette nuit) contre les Giants et pour l’occasion, j’ai eu le plaisir de participer au podcast de mes confrères de Big Blue Blog. J’ai répondu aux questions de Baptiste aussi bien que j’ai pu. Vous pouvez donc écouter ma voix lente, blasée et monocorde (quelle horreur de s’écouter) sur le lien suivant : Big Blue Blog podcast #4.

Le Big Blue Blog podcast, également connu sous le nom de Radio Smurfs.

Le Big Blue Blog podcast, également connu sous le nom de Radio Smurfs.

Et vous pouvez de toute façon retrouver le blog (très complet, pas comme le travail d’amateur réalisé ici, non mais franchement !) à tout moment, notamment via le lien que vous avez sur la colonne de droite.

Voilà voilà merci à eux,  but tonight we beat the smurfs !

Giants 24 Redskins 17

WEEK 13

NEW YORK GIANTS 2417 WASHINGTON REDSKINS

1305161000

Au bout de la nuit , pour ne pas dire au bout de l’ennui, les Redskins se sont inclinés 17 à 24 face aux rivaux de division Giants. La franchise est officiellement éliminée de la course aux playoffs.

Le match avait pourtant bien commencé. Pour la première fois de la saison les Redskins marquaient un touchdown sur leur première possession. C’est Alfred Morris (11 courses, 26 yards) qui concluait ce beau premier drive. Les Redskins vont même faire le break avec un touchdown de Robert Griffin III (24/32, 207 yards, 1TD) pour Logan Paulsen. Et puis plus rien…

Sur le reste du match les Giants surpassent les Redskins 24-3. L’attaque n’avance plus, la défense reste fidèle à elle même et les joueurs de New-York se réveillent. Andre Brown score le premier touchdown, il en ajoutera un second ensuite. Et Myers réceptionne quant à lui une passe de Manning.

Si les statistiques de RGIII sont correctes, il n’a cependant pas su faire de gros gains à la passe, n’étant une fois de plus pas aidé par sa ligne. En comparaison, Manning a gagné pa sloin d e30 yards en plus en complétant deux passe de moins que son adversaire.

Avec 11 courses pour 26 yards, Morris réalise son moins bon match de la saison. Finalement Griffin est le seul à avoir fait progressé l’attaque au sol avec 88 yards, Helu ne faisant pas mieux que Morris.

Les receveurs ont quant à eux été coupables de quelques drops évitables. Pierre Garçon et Logan Paulsen notamment.

Un des meilleurs joueurs a sans doute été Brian Orakpo qui a su mettre de la pression sur Eli, avec notamment 2 sacks. Mais en face dans le même registre Justin Tuck a été encore plus performant avec pas moins de 4 sacks !

Triste performance donc des Redskins. Il reste 4 matchs à jouer, on verra avec quelle envie ils seront joués par les joueurs de la franchise de Washington DC.

Avant match : Giants @ Redskins

Avant match

New York Giants @ Washington Redskins

NYGWAS (1)

 

 

 

Victor+Cruz+Washington+Redskins+v+New+York+I4zsJF5dtP3l

 

Match de division cette semaine ! Malgré l’absence d’enjeu pour les Redskins on espère voir de la motivation dans un match de rivalité comme celui-ci.

Les Giants arriveront légèrement favori. Ils leur restent un infime espoir de remporter la division,  et surtout ils sont plus en forme en ce moment. Malgré leur dernière défaite contre les Cowboys, ils restaient sur 4 succès consécutifs.

La force des Giants cette année est leur défense, la meilleure de la division (pas difficile, me direz-vous). Elle est cependant privée de Jason Pierre Paul, qui revenait bien en forme actuellement. Mais elle devrait quand même pouvoir contenir la pauvre attaque des Redskins si celle ci ne se réveille pas.

En attaque c’est un peu moins glorieux pour la franchise de New York. Eli Manning a une année difficile, pas aidé par sa ligne il faut le dire. Et l’attaque au sol est encore pire. Les Giants n’ont pas encore trouvé leur running back #1 et sont confrontés à plusieurs blessures. Brandon Jacobs sera d’ailleurs également absent cette nuit. Victor Cruz est finalement l’un des seuls à confirmer son talent au sein de cette attaque et il devrait encore avoir l’occasion de se mettre en évidence.

Côté Redskins, Darrel Young, Niles Paul et Jordan Reed sont incertains mais rien n’est définitif à l’heure où j’écris cela. Mais autant dire que la position TE/FB pourrait être un soucis. On pourrait voire aussi quelques nouvelles jeunes têtes. Chase Minnifield et Josh Bellamy pourraient avoir à se montrer. Dans le contexte actuel, c’est leur opportunité de montrer qu’ils ont leur place dans cette équipe, notamment pour la construction de l’équipe de 2014.

Mon pronostic : Giants 20 – 13 Redskins.

PS : Si vous êtes courageux ou insomniaques, je serais aux commentaires du matchs via le site http://www.sportdub.com

Le calendrier 2013

Désolé du délais, je sors d’une période assez chargée mais je reviens pour vous partager le calendrier 2013 qui a été dévoilé dernièrement. Les heures indiquées correspondent aux horaires de la côte est des Etats-Unis.

Week 1 – Sep 09 : Philadelphia Eagles @ Washington Redskins (7:10 PM)

Week 2 – Sep 15 : Washington Redskins @ Green Bay Packers (1:00 PM)

Week 3 – Sep 22 : Detroit Lions @ Washington Redskins (1:00 PM)

Week 4 – Sep 29 : Washington Redskins @ Oakland Raiders (4:25 PM)

Week 5 – Bye

Week 6 – Oct 13 : Washington Redskins @ Dallas Cowboys (8:30 PM)

Week 7 – Oct 20 : Chicago Bears @ Washington Redskins (1:00 PM)

Week 8 – Oct 27 : Washington Redskins @ Denver Broncos (4:25 PM)

Week 9 – Nov 03 : San Diego Chargers @ Washington Redskins (1:00 PM)

Week 10 – Nov 07 : Washington Redskins @ Minnesota Vikings (8:25 PM)

Week 11 – Nov 17 Washington Redskins @ Philadelphia Eagles (1:00 PM)

Week 12 – Nov 25 : San Francisco 49ers @ Washington Redskins (8:40 PM)

Week 13 – Dec 01 : New York Giants @ Washington Redskins (8:30 PM)

Week 14 – Dec 08 : Kansas City Chiefs @ Washington Redskins (1:00 PM)

Week 15 – Dec 15 : Washington Redskins @ Atlanta Falcons (1:00 PM)

Week 16 – Dec 22 : Dallas Cowboys @ Washington Redskins (1:00 PM)

Week 17 – Dec 29 : Washington Redskins @ New York Giants (1:00 PM)

Il n’existe pas de calendrier facile, et il est toujours compliqué de tirer des conclusions à plusieurs mois du début de la saison mais à première vu il est bien plus compliqué que celui de l’année dernière. Il y a déjà un élément négatif qui est établi c’est la semaine de repos qui intervient très tôt dans la saison, en semaine 5. Beaucoup de matchs tard (5 en prime time) ce qui n’est pas pour arranger ceux qui comme moi vivent à l’heure européenne ! La saison s’ouvrira et se terminera par des matchs de division. En dehors de la division des gros morceaux à affronter avec les Packers, Bears, Broncos, 49ers et autres Falcons. Mais à vaincre sans péril, on triomphe sans gloire !