richard crawford

Redskins 27 Eagles 20

WEEK 16

medium (17)medium (13)

WASHINGTON REDSKINS 2720 PHILADELPHIA EAGLES

Sixième victoire consécutive ! Philadelphie a subit la loi des Redskins. Tout n’était pas parfait dans ce match, loin de là mais l’essentiel est acquis. Tout se jouera contre les Cowboys. 

tempND__8243--nfl_mezz_1280_1024

Le match n’avait pas idéalement démarré pour les Redskins, la défense étant totalement absente et laissant des boulevards permettant aux Eagles de rapidement mener 7-0, Maclin réceptionnant une passe de 27 yards de Foles dans la endzone. La suite est meilleure, Ryan Kerrigan provoquant notamment un fumble recouvert par Richard Crawford. Les turnovers auront cette année une des force de la défense de Washington. Les Redskins reviennent donc à un point grâce à deux field goal de l’inévitable Kai Forbath, qui d’ailleurs battu le record du meilleur début en NFL pour un kicker avec une fiche toujours parfaite de 17/17.

Dans le deuxième quart-temps, les Redskins passent devant grâce à un très beau travail de Josh Morgan qui trouve la endzone après réception. Juste avant la pause les Eagles marquent trois nouveaux points et le match reste donc plus que jamais serré avec un score de 13-10 en faveur de la franchise de la capitale.

tempA70G1486--nfl_mezz_1280_1024

Le troisième quart-temps est celui où les Redskins vont faire la différence, prenant clairement le dessus sur leurs adversaires. Alfred Morris (22 courses, 91 yards) inscrit très tôt un touchdown de 10 yards à la course pour faire passer le score à 20-10. Les Eagles répliquent avec un field goal mais les Redskins creusent l’écart grâce à Robert Griffin III (16/24, 198 yards, 2TD, 1INT) qui réalise la passe parfaite pour Santana Moss. 27-13. La fin de match aura pu être plus sereine si les Redskins avaient mieux contrôlé le ballon défendu. RGIII se fait d’abord intercepter puis Lewis inscrit un touchdown lors de son unique course du match pour les Eagles. Ces Eagles qui vont avoir une dernière opportunité dans la redzone, mais Foles (diminué par une blessure à la main) ne parvient pas à se connecter avec Maclin, qui glisse dans la endzone alors qu’il était complètement libre.

Malgré ce dernier moment de stress, les Redskins l’emportent donc 27-20 et restent en course pour les playoffs. On notera que Chris Cooley a réalisé sa première (et dernière ?) réception de l’année avec les Redskins.

Publicités

Ravens 28 – 31 Redskins

WEEK 14

medium (15)medium (17)

BALTIMORE RAVENS 2831 WASHINGTON REDSKINS

Au bout du suspense ! Les Redskins se sont imposés à l’issu d’un thriller haletant qui a emmené les deux équipes en prolongations. Cela fait quatre victoire de suite pour Washington et les espoirs de playoffs, qui semblaient fous il y a un mois, sont désormais bien réels.

tempAP126145791086--nfl_mezz_1280_1024

Le début du match a été un festival offensif face à des défenses léthargiques. Ainsi chaque possession se terminait par un touchdown. Le premier est pour Joshua Morgan qui reçoit une passe de Robert Griffin III (15/26, 246 yards, 1TD). Puis après une grosses course de Rice, Flacco est en bonne position et trouve Boldin dans la endzone. Les Redskins remettent ça et Alfred Morris (23 courses, 122 yards, 1TD) conclue un nouveau long drive d’une course de un yard. Mais le deuxième quart temps va passer à l’avantage des Ravens qui sotn désormais les seuls à marquer des points au tableau d’affichage. La défense de la capitale n’y est pas et Flacco lance deux nouveaux touchdowns pour Pitta et Boldin  encore une fois. A la pause les Redskins sont menés 21-14.

tempAP943460882045--nfl_mezz_1280_1024

Au retour des vestiaires, la défense des Redskins fait mieux son boulot. Les Redskins interceptent même Flacco par l’intermédiaire de l’insuable London Fletcher. L’attaque convertit ses possessions par deux field goal. A la fin du troisième quart temps le match est plus que jamais indécis avec seulement un point d’avance pour les Ravens. Mais à moins de cinq minutes de la fin ceux ci vont réussir à alourdi la marque avec 7 nouveaux points, c’est cette fois ci par la course que les corbeaux pénètrent la endzone avec Rice.  La situation est alors critique et RGIII doit faire un dernier drive parfait pour espérer remettre les deux équipes à égalité. Mais les Redskins ne sont

tempAP891274976370--nfl_mezz_1280_1024

pas au bout de leurs peines. Le quarterback se blesse au genou en tentant une course. Kirk Cousins le remplace le temps d’un jeu avant que Griffin ne revienne pour lancer deux très belles passes puis, étant trop limité, il laisse à nouveau sa place à Cousins. Celui ci trouve Leonard Hankerson dans les 15 yards, puis Garçon pour un touchdown. Il faut alors une conversion à deux points pour prolonger le match en over time et c’est chose faite quand Cousins porte lui même le ballon dans l’endzone. On notera l’excellent play calling dans cet ultime drive de la part de Kyle Shanahan, le tout avec deux quarterbacks rookies. En prolongation, les Ravens sont les premiers avec le ballon mais ils sont forcé de punter, et là un autre rookie va illuminer FedEx Field. Il s’agit du cornerback Richard Crawford (préféré à Brandon Banks) qui retourne le punt pour 64 yards et permet aux Redskins d’être en excellente position pour tenter le field goal de la victoire. Kai Forbath, qui n’a toujours pas manqué une tentative avec la franchise, ne manque pas l’occasion et le stade peut exploser. Les Redskins sont encore vivants.

Il ne reste plus qu’à espérer que Griffin soit vite remis. D’après les IRM qu’il a passé il n’y a rien de dramatique, les ligaments n’ont pas de dommages sérieux. Il pourrait toutefois louper le match contre Cleveland.

Griffin suspendu 4 matchs

Desean+Jackson+Philadelphia+Eagles+v+Washington+OLXz1sB6aJ1l

 

Pas Robert Griffin III ne paniquez pas, mais tout de même. Cedric Griffin jouait beaucoup de snaps depuis le début de la saison était un élément important de l’équipe. Sa suspension est due à un non respect des règles de drogue de la ligue. Les Redskins avaient déjà connu cette mésaventure l’année dernière quand Trent Williams et Fred Davis avaient loupé les quatre derniers matchs pour la même raison. Le rookie Richard Crawdord pourrait du coup être actif pour les derniers matchs.

Draft : choix des tours 4 à 7

Ça y est, la draft 2012 s’est achevée avec les tours quatre à sept cette nuit. Après Robert Griffin the third et Josh Leribeus ce sont donc six nouveaux joueurs qui ont étés choisis par le staff des Redskins.

Kirk Cousins

Kirk Cousins

Round 4 (pick 102) : Kirk Cousins (QB – Michigan State)

Une des grosses surprises de cette draft. Après avoir payé très cher le deuxième choix pour acquérir RGIII et alors que Rex Grossman a prolongé dans la capitale, les Redskins ont choisi un autre quarterback avec leur troisième choix de la draft. Kirk Cousins était un quarterback très respecté en NCAA, il était le leader naturel des Spartans. En 2011 il a lancé pour 3316 yards avec un pourcentage de passes complétées atteignant 63.7%. Il a aussi inscrit 25 touchdowns et concédé 10 interceptions. Mike Shanahan serait définitivement tombé sous le charme lors du senior bowl où il était coach. Cousins devrait batailler pour une place de numéro deux avec Grossman (John Beck a été coupé, plus d’infos à venir) et vient peut être couvrir le risque de blessure important auquel Griffin pourrait s’exposer avec ses courses. Pour résumé c’est un bon gars, et il faut maintenant espérer qu’il devienne un bon quarterback.

Keenan Robinson

Keenan Robinson

Round 4 (pick 119) : Keenan Robinson  (ILB – Texas)

Robinson répond à un besoin de linebacker dans l’effectif. Il peut jouer également outside linebacker mais dans la défense 3-4 des Redskins il devrait plutôt occuper une position d’inside linebacker. Assez grand et plutôt bon en couverture contre la passe, il est moins efficace contre la course. Il ne devrait pas bousculer la hierarchie des titulaires dans l’immédiat. A ce niveau je m’attendais plutôt à un James Michael Johnson, choisi peu après dans ce même tour. Espérons que les dirigeants ont eu le nez fin.

Round 5 (pick 141) : Adam Gettis (OG – Iowa)

Un deuxième renfort pour l’offensive line dans un effectif qui manquait cruellement de profondeur à ce niveau. Il va devoir batailler pour s’imposer dans l’équipe. Il est aussi le premier de deux prospects choisis par les Redskins issus de l’université de l’Iowa.

Alfred Morris

Alfred Morris

Round 6 (pick 173) : Alfred Morris (RB – Florida Atlantic)

Morris est un petit running back puissant, capable de souvent briser des placages. Pas le running back avec la meilleure vision de cette cuvée 2012 mais une tête brûlée. Il est capable de créer ses propres trous dans les défenses. Il me fait un peu penser à Torain dans ce registre, je ne sais pas si c’est un bon présage… Son arrivée pourrait peut être coïncider avec la signature de Tim Hightower dans une autre franchise.

Round 6 (pick 193) : Tom Compton (OT – South Dakota)

Un troisième et dernier joueur de la ligne offensive. Encore un choix qui correspond à un besoin, cette fois ci au poste de tackle. Lui aussi devra batailler pour obtenir sa place dans les 53 voire mieux s’il est convaincant.

Round 7 (pick 213) : Richard Crawford (CB – Southern Methodist)

Ce deuxième prospect en provenance de SMU jouera bien cornerback d’après Shanahan. Il pourra aussi être performant en équipe spéciale puisqu’il excelle en kick return et punt return.

Round 7 (pick 217) : Jordan Bernstine (S – Iowa)

Encore un défensive back dans ce tour pour clôturer la draft des Redskins. Un safety rapide qui pourrait avoir sa chance en équipe spéciale ou en remplaçant des safety déjà installés dans l’effectif.

Voilà donc pour cette draft 2012. Mis à part la sélection surprise de Kirk Cousins, les joueurs aux postes attendus ont étés draftés. Espérons maintenant qu’ils soient performants, difficile de juger dès maintenant. Des signatures de undrafted free agents pourraient encore avoir lieu prochainement.