robert griffin

Lions 27 Redskins 20

WEEK 3 

DETROIT LIONS 2720 WASHINGTON REDSKINS 

DETWAS (1)

 

 

 

 

2013-09-22T210843Z_01_WAS415_RTRIDSP_3_NFL

 

Du mieux, mais toujours trop d’erreurs pour accrocher la victoire. On ne va pas mettre une croix sur les payoffs tout de suite, mais la tâche semble tout de même compliquée tant il y a à corriger.

Comme contre les Eagles, la défense a pourtant mis les Redskins devant en premier au tableau d’affichage. Comme contre les Eagles c’est DeAngelo Hall qui emmenait le cuir dans la endzone adverse. Cette fois il a intercepté une passe de Stafford à destination de Calvin Johnson. Ceci n’a finalement pas empêché « Megatron » de cumuler plus de 100 yards et un touchdown. On aurait pu s’attendre à plus, mais son compère Burleson en a cumulé autant.

La défense des Redskins a encore montré beaucoup de failles. Couverture aérienne hasardeuse, défense contre la course ruinée par les placages manqués et pass rush inconstant. Les Lions sont donc rapidement repassés devant. L’attaque a montré du mieux, notamment le jeu au sol, Alfred Morris (15 courses pour 73 yards et 1 TD) ramenait ainsi les deux équipes à égalité peu avant la pause sur une belle course de 30 yards.

Mais les Lions vont reprendre l’avantage juste avant la pause sur un field goal, et les Redskins ne parviendront jamais à repasser devant. On pourra toujours se plaindre d’un touchdown sévèrement refusé à Aldrick Robinson mais il manquait quelque chose. Robert Griffin III (32/50, 326 yards, 0TD, 1INT) a été meilleur mais il comment deux erreurs qui coûtent chères dans le camp adverse. Deux turnovers, le premier sur une interception évitable, le second sur un fumble au out d’une belle course où il aurait dû avoir la présence d’esprit de glisser les pieds en avant. La dernière hail mary du quarterback ne trouvera personne.

Mais encore une fois, mon pronostic n’était pas loin de la vérité.

Moss restructuré, et d’autres signatures

Santana+Moss+Washington+Redskins+v+Dallas+XYWVjmL6uZwl

 

Encore beaucoup de mouvements ces dernières heures du côté de Washington.

Fans de Santana Moss réjouissez vous, celui qui est un Redskin depuis 2005 continue l’aventure avec la franchise. Pour cela il fallait qu’il accepte de restructurer son contrat, cela a été chose faite. Le fait de jouer avec un quarterback comme Robert Griffin III et son âge (33 ans) qui ne lui aurait pas permis d’avoir un gros contrat ailleurs ont certainement joué dans les négociations.

Brandon Merriweather a également restructuré son contrat pour donner de l’air à la franchise. Cela  lui assure donc d’être à l’abri d’un cut. Il avait montré de belles choses en 2012 mais avait surtout passé beaucoup de temps à l’infirmerie, c’est donc l’inconnu en ce qui concerne son niveau de jeu pour l’année à venir.

Kedric Gholston, qui était libre, a lui signé un nouveau contrat. Je pensais qu’il serait laissé libre, il n’a jamais vraiment eu une production importante mais il sera toujours utile dans la rotation. Rappelons que le joueur n’a connu que la franchise de Washington depuis qu’il a été drafté au sixième tour en 2006.

Même chose pour Sav Rocca qui a prolongé pour deux ans. Le punter australien a déjà 38 ans et pour cela je m’attendais aussi à ce qu’on se penche sur une solution plus jeune. Mais il semblerait que le staff veuille faire un bout de chemin en plus avec lui. Il reste un punter tout à fait correct.

L’équipe a apporté de la profondeur dans la ligne offensive. Avec Jordan Black non conservé et Tyler Polumbus dans le flou, les Redskins ont fait venir un nouvel offensive tackle en la personne de Tony Pashos. Passé par les Jaguars et Ravens notamment, il n’avait pas joué l’année dernière mais a parfois été titulaire dans sa carrière. Il pourrait récupérer le poste de right tackle starter de Polumbus ou celui de tackle remplaçant de Black. A voir.

RGIII rookie offensif de l’année

2nd_Annual_NFL_Honors_-_Show-06389-1987

3200 yards, 65.6% de passes complétées, 20 touchdowns, 5 interceptions, un rating de 102.4 (record pour un rookie). Voici les statistiques qui ont permis à Robert Griffin III d’être élu meilleur rookie offensif de la saison. Ajoutez à cela un style de jeu fun to watch, une maturité exceptionelle pour son âge, et un sang froid à toute épreuve (cf son ultime drive contre les Buccaneers par exemple) et on peut dire que c’est une récompense tout à fait méritée. Andrew Luck, Russel Wilson et Alfred Morris avaient des arguments, mais RGIII a sans doute été le joueur avec le plus grand impact sur les performances de son équipe.

Malgré sa récente opération, RGIII se déplaçait presque normalement lors de la cérémonie, il portait une attelle. En marge de l’évènement il a assuré que la rééducation se passait bien et qu’il était déterminé à se remettre en forme pour être prêt lors du premier match de la saison.

Mais ce que je retiens surtout, c’est que le trophée lui a été remis par Olivia Munn ( ❤ ). Je suis jaloux, je savais bien que j’aurais dû faire quarterback.

RGIII a ses chaussures Adidas

Adidas Crazyquick

Adidas Crazyquick

Robert Griffin III a présenté cette semaine les nouvelles chaussures qu’Adidas fait pour lui. Et elles sont plutôt réussies je trouve. La marque les a baptisées Crazyquick en raison de la vitesse du quarterback et de la folie de son jeu. Quand elles sont sous un flash l’inscription Unbelievably Believable  apparaît.

Je vous laisse vous faire votre opinion :

 

 

RGIII, alias Cool Hand Luke

C’est le head coach Mike Shanahan qui a fait la comparaison après le match contre les Cowboys, en référence aux performances de Robert Griffin III lors des moments clés.

Si comme moi vous ne connaissiez « Cool Hand Luke » (Luke la main froide en français), il s’agit du héros du film éponyme avec Paul Newman dans le rôle d’un prisonnier rebelle.

Comme RGIII ne connaissait pas ce film, Shanahan a eu la bonne idée de lui donner une copie du DVD. Le quarerback a pris cela plutôt bien, son coach lui assurant qu’il s’agissait d’un compliment (ce dont on ne doute pas). On verra ce qu’il en pense après avoir vu le film !

Eagles 6 Redskins 31

WEEK 11

 

 

 

 

PHILADELPHIA EAGLES 631 WASHINGTON REDSKINS

 

Plus large victoire de la saison pour la franchise de la capitale. Ça tombe bien c’était un match de division. Après quelques semaines difficiles, les Redskins se remettent donc dans le sens de la marche avec un bon match, même si l’adversaire a bien aidé.

C’était la fête hier à Washington

Tout a très bien commencé pour les Redskins, avec une interception pour DeAngelo Hall sur le premier drive des Eagles. Quelques actions plus tard Robert Griffin III trouvait Darrel Young pour un premier touchdown. La défense a concédé des yards mais n’a finalement accordé qu’un field goal en première mi-temps, interceptant notamment une seconde fois Nick Foles. De son côté l’attaque des Redskins a été plutôt irrégulière, mais quelques big plays ont permis d’alourdir le score, comme quand Griffin a trouvé un Aldrick Robinson complètement seul dans la endzone pour touchdown de 49 yards. Avec en plus un fieldgoal de Kai Forbath, les Redskins menaient 17-3 à la mi-temps.

Le réveil des Eagles n’a pas eu lieu en seconde période comme ça avait été le cas pour les Buccaneers quelques semaines plus tôt. Et pour une fois les Redskins ont fait un match plein et constant, sans laisser de gros trous en défense. Griffin a trouvé sur une nouvelle bombe l’éternel Santana Moss pour un troisième touchdown, puis c’est Logan Paulsen qui a trouvé la endzone après un bel effort. 4 touchdowns donc pour RGIII qui a rendu une fiche quasi-parfaite (14/15, 200 yards, 4TD, 0INT).

Le score final est de 31-6. C’est la première fois de la saison que les Redskins n’encaissent aucun touchdown. Pas de quoi rêver aux playoffs encore, mais c’est une victoire qui fait plaisir.

Avant match : vs Philadelphia Eagles

Avant match

Philadelphia Eagles @ Washington Redskins

Début d’une série de matchs à hauts enjeux pour les Redskins. Un enchaînement de victoires pourrait laisser un léger espoir de qualification en playoff mais il faut être réaliste, l’équipe n’a pas le niveau requis. Quoi qu’il en soit, après la bye week c’est aux Eagles que les Redskins vont devoir se frotter, eux aussi sont en difficulté.

 

C’est donc en quelque sorte le « match de la peur » entre ces deux équipes, puisque le vaincu pourra dire définitivement au revoir aux playoffs. Mais il est plus surprenant de voir les Eagles en difficulté que les Redskins à l’heure actuelle, on peut donc imaginer qu’ils ont plus de pression.

Dans ce match entre deux équipes en plein doute, je m’attends à un match brouillon et je pense donc que l’équipe qui fera le moins d’erreur devrait pouvoir contrôler le match. Il faut que les Redskins arrêtent de courir après le score, comme ils font trop souvent. Une des clés sera aussi de limiter au maximum les pénalités, l’équipe est l’une des pires dans ce domaine. Et bien sûr, comme je le dis chaque semaine, la défense devra limiter les dégâts, mais il ne faut toujours pas s’attendre à des miracles, même si Brandon Merriweather pourrait faire son retour.

Pierre Garçon pourrait lui aussi faire son retour pour aider l’attaque, et ce ne sera pas de trop pour Robert Griffin III, tant celui ci n’a pas été aidé par ses cibles dernièrement. Pour ce qui est d ela course, Alfred Morris devra profiter des difficultés de la défenses des Eagles à plaquer pour sortir une nouvelle grosse performance, indispensable pour une victoire.

Voilà, je ne vois personnellement pas une victoire des Redskins, mais c’est un match qui reste très indécis.

Panthers 21 Redskins 13

WEEK 9

CAROLINA PANTHERS 2113 WASHINGTON REDSKINS

« The MUST WIN game we have lost ». Cela résume bien ce match, et les espoirs de playoff envolés avec. Comme contre les Steelers, les Redskins sont la principale raison de leur propre défaite. Pas assez bons, tout simplement.

Beaucoup attendaient ce duel entre Cam Newton et Robert Griffin III (23/39 pour 215 yards) mais les deux ont simplement été corrects, sans faire d’étincelles ni de graves erreurs. Les principales différences étaient dans le reste de l’équipe. Les Redskins ont encore une fois étés horribles en défense et pas suffisamment tranchants en attaque. La redzone s’est dressée comme un mur devant les joueurs de Washington.  Notamment sur cette 4ème tentative sur les deux yards de Carolina que les Redskins ont été incapables de convertir. Il y a eu aussi deux touchdown annulé sur un même drive à causes de pénalités. Les pénalités, c’est d’ailleurs un autre problème récurrent chez les Redskins. Chaque semaine Shanahan nous dit qu’il vont travailler pour y remédier et ccaque semaine ça recommence.

Alfred Morris (76 yards en 13 portées) n’a une fois de plus rien à se reprocher. Logan Paulsen est une autre des rares satisfactions offensives. Sa très belle réception dans le trafic au milieu du terrain ne m’est pas passé inaperçu ! La ligne offensive a quant à elle pliée sous la pression des du pass rush des Panthers, et n’a pas laissé suffisamment de temps à RGIII.

Voici la meilleure attraction du match…

En défense, peu de satisfactions à avoir. Ryan Kerrigan ne semble plus si souverain qu’en début de saison. Et les joueurs autour de lui ne sont pas là pour combler le manque. Le résultat est que Newton (comme Roethlisberger la semaine dernière) a eu tout le temps du monde pour lancer sa balle au milieu d’une secondary de Washington une fois de plus à la dérive. C’est comme cela que sur sa deuxième réception de la saison, Armanti Edwards (vous non plus vous en aviez jamais entendu parler ?) a pu courir pour 82 yards avant de se faire arrêter. Assez ridicule.

En plus de cela une erreur arbitrale n’a pas aidé les Redskins quand DeAngelo Williams a profité d’un coup de sifflet de l’arbitre (Perry Riley a alors coupé son effort) pour inscrire un touchdowns de 30 yards. Mais ça ne doit pas suffire comme excuse à la piètre performance des bordeaux et or qui ont rapidement été menés 14-3, puis 21-6 dans le dernier quart-temps avant un ultime touchdown.

Niveau blessures Santana Moss souffre d’une commotion, et RGIII a pris un coup dans les côtes, mais ses examens ont étés négatifs.

Voilà, maintenant il faudra suivre match par match sans se faire trop d’illusions.

Avant match : vs Carolina Panthers

Avant match

Carolina Panthers @ Washington Redskins

MUST WIN. Après deux défaites consécutives, contre un adversaire en difficulté et avant 3 matchs de divisions d’affilé la victoire semble être la seule option envisageable pour ne pas se diriger vers une autre fin de saison sans intérêt.

L’année dernière les Redskins avait rendu une bien mauvaise copie contre les Panthers, s’inclinant 33-20 à Charlotte. Il faudra faire mieux cette année, une victoire est indispensable.

Pour cela il faudra un véritable réveil de la défense, autant dans le pass rush, que dans la couverture aérienne. Pour l’instant la défense contre la course est le seul point de la défense qui tient à peu près. En attaque il faudra que les receveurs ne reproduisent pas la même performance que contre les Steelers, avec des drops en pagaille. Robert Griffin III ne peut pas tout faire tout seul. Malheureusement ce sera encore sans Pierre Garçon, toujours blessé.

Difficile de dire quels sont les points faibles du côté des Panthers, l’équipe semble moyenne partout. Cam Newton ne retrouve pas son niveau de l’année dernière, la défense n’est toujours pas une muraille sans pour autant avoir une secondary aussi catastrophique que celle des Redskins.

Je pense qu’avec des Redskins à un bon niveau la victoire est largement dans les cordes, mais avec une performance comme la semaine dernière on court à la catastrophe.

A noter aussi que pour ce match les Redskins arboreront leurs maillots vintage que je vous avais présenté plus tôt. Raison de plus de les honorer avec une victoire !

Uniforme 80ème anniversaire

RGIII ne se voit pas en Newton

Ce dimanche les Redskins affonteront les Panthers de Cam Newton. Et là revient l’éternel comparaison avec Robert Griffin III. Deux jeunes quarterbacks afro-américains draftés au premier tour des deux dernières drafts et qui ont de bonnes capacités à courir, mais la comparaison devrait s’arrêter là.

Ils sont physiquement bien trop différents. Cam Newton est plus grand et beaucoup plus costaud que RGIII. Ils ont des mobilités différentes et n’ont donc pas le même style de jeu bien qu’ils puissent tous deux représenter un danger à la course. La différence est par exemple bien visible sur ce gif calqué de leurs combinés respectifs.

Griffin me parait aussi plus convaincant à la passe même si Newton a eu une belle année 2011. Enfin, et c’est un avis personnel, Griffin me parait bien plus mature que le quarterback des Panthers et jamais je ne l’imagine faire des caprices comme ceux de Newton.

Il semble donc légitime que Griffin s’agace de la comparaison. Lui préférerait qu’on le voit comme un Aaron Rodgers. Je n’irai pas jusqu’à dire qu’ils sont comparables mais ça ne semble en tout cas pas moins légitime que la comparaison avec Newton. Je dirai simplement que RGIII est RGIII, et j’espère que lui saura confirmer et que dans quelques années ce sont d’autres qu’on essayera de comparer à lui.