running back

Alfred Morris : le Rhinocéros

On veut voir cette célébration toutes les semaines !

Un blogger américain avait comparé Alfred Morris à un bébé rhinocéros diabolique en regardant ses vidéos NCAA. Je pense qu’on peut retirer le « bébé » maintenant. Après 5 matchs en NFL, Alfred Morris a prouvé qu’il avait le calibre d’un running back starter. Il faut se souvenir que c’est un choix du sixième tour de la draft, et personne ne parlait de lui avant que les Redskins ne le choisissent. Mike Shanahan a vraiment eu le nez fin, comme souvent avec les running back. Morris, qui partait en tant que quatrième running back dans l’effectif, a grimpé à la première place de la hiérarchie au poste. Un peu grâce aux blessures, c’est vrai, mais surtout grâce au talent.

Il a cette capacité a gagné les quelques yards en plus. Il est extrêmement difficile à mettre au sol et n’a pas peur du contact frontal.

Voilà ce qu’il disait il y a quelques moi :

Je suis le type de running back qui n’a pas peur du contact. Même si je peux esquiver, j’aime punir les défenseurs et je refuse de me laisser mettre au sol par un seul défenseur. J’appelle ça exiger le respect. Je les martèlerai tout le match et ils deviendront éventuellement craintifs, alors je pourrais simplement les contourner. Simple comme bonjour.

Après 5 matchs, Morris en est tout juste à 100 portées pour 491 yards. Cela fait de lui le quatrième coureur de la ligue en terme de yards parcourus. Il est presque à 100 yards par match à l’heure actuelle, et ses performances ne vont pas en ralentissant.

C’est bien sûr beaucoup trop tôt pour dire qu’il est génial, mais pour l’instant il fait plus que répondre aux attentes. Si il reste en bonne santé il pourrait avoir une très jolie carrière. C’est ce qu’on lui souhaite, l’homme à la mazda 626 a l’air d’un bon gars en plus.

Portis va dire aurevoir

Clinton Portis

Clinton Portis

De 2004 à 2010, Clinton Portis a couru pour les Redskins. Après des blessures successives et l’impossibilité de trouver un accord pour renouveler son contrat il a quitté l’équipe début 2011. Avant son passage chez les Redskins, il avait fait le bonheur des Broncos pendant deux saisons. Il a frôlé  les 10 000 yards dans sa carrière, et en a couru plus de 6800 pour les Redskins, soit le deuxième plus grand total derrière un certain… John Riggins. C’est donc un joueur qui aura marqué la décennie 2000 de la franchise et il semblait naturel qu’il annonce sa retraite à Washington. c’est ce qu’il fera jeudi.

En souvenir, son premier run avec les Redskins :

On lui souhaite bonne chance pour la suite !

Hightower reste un Redskin

Tim Hightower

Tim Hightower

C’est le joueur lui même qui a annoncé la nouvelle le premier via le réseau social Twitter. Les simples paroles « I’m baaaaaaack » accompagnées d’une photo où il arbore une casquette des Redskins suffisaient pour comprendre que le running back prolongeait l’aventure dans la franchise de la capitale. Il n’ira donc pas chez les Patriots comme on avait pu le penser à un moment. D’après Ian Rapoport, sur NFL.com, le contrat serait d’une année.

Il n’avait pu jouer que 5 matchs la saison dernière avant de se blesser sérieusement, accumulant 321 yards et un touchdown à la course. Il a aussi réceptionné 10 passes dont un touchdown. Des prestations correctes après une très bonne prestation en pré-saison contre les Ravens. On se souviendra notamment de ce touchdown :

Tim Hightower est aussi un joueur qui plait au staff par sa capacité à bloquer, qualité importante en NFL. De plus il connait déjà bien le système et cela fait un running back avec de l’expérience, ce qu’il manquait à ce poste. Cela ne fait pas non plus de lui un « vieux » ; malgré ses 4 années d’expérience, il n’a pas encore 26 ans.

Si on part sur un groupe de 3 tailbacks dans le roster final, la lutte sera féroce. Roy Helu semble être celui dont le poste est le plus sécurisé après sa très bonne deuxième partie de saison 2011. Mais derrière il reste Evan Royster, qui a aussi montré de belles choses, Alfred Morris, drafté au sixième tour de la dernière draft et donc Hightower. Je mets une petite piécette sur Morris qui resterait dans la practice squad. Trois autres running back sont dans l’équipe. Il s’agit de Tristan Davis, qui a passé toute la saison dernière en réserve, et des deux undrafted free agent que sont Lennon Creer et Antwon Bailey. Ce serait une surprise si un de ces trois joueurs intégrait le roster final.

Découvrez Alfred Morris

Alfred Morris

Alfred Morris

Le running back drafté par les Redskins au 6ème tour de la draft 2012 a répondu à quelques question pour le site Burgundy Blog (lien du site disponible dans la colonne de droite de mon blog), et ça vaut le détour ! Sa personnalité me plait déjà beaucoup, Il a l’air d’un vrai guerrier et ne manque pas d’humour. Ses répliques sont à déguster. Je vous mets quelques morceaux, le reste est disponible en anglais et en intégralité en suivant ce lien.

Burgundy Blog : Qu’est ce que ça vous fait de porter les couleurs bordeaux et or ?

Alfred Morris : Pour être honnête c’est un rêve qui devient réalité. Je suis un fan des Redskins depuis l’arrivée de Clinton Portis et je n’aurais jamais pensé en un million d’année que les Redskins soit l’équipe qui me drafte.

BB : J’ai regardé tes highlights à Florida Atlantic et je me suis dit, ce gars court comme un  bébé rhinocéros diabolique . Comment décrirais tu ton style de course, par tes propres mots ?

AM : Je suis le type de running back qui n’a pas peur du contact. Même si je peux esquiver, j’aime punir les défenseurs et je refuse de me laisser mettre au sol par un seul défenseur. J’appelle ça exiger le respect. Je les martèlerai tout le match et ils deviendront éventuellement craintifs, alors je pourrais simplement les contourner. Simple comme bonjour.

BB : Tu as inscrit 31 touchdowns en université, ce qui est beaucoup. Quel est ton secret ? As tu un flair pour la goal-line ? Tu penses pouvoir reproduire ça en NFL ?

AM : J’ai vraiment du flair pour la goal-line. Je ne perds pas beaucoup de temps à hésiter. S’il t’arrive d’être sur mon chemin je te présenterai mes épaules et mes crampons ou alors je te trainerai et te demanderai des sous pour le trajet en taxi. LOL!

BB : Est-ce qu’il y a quelque chose, n’importe quoi, que tu voudrais dire à tes millions de nouveaux fans adorés de la Redskin Nation ?

AM : Oui, bon, pas nécessairement à la Redskins Nation mais à tous les autres qui ne sont pas des notre : HAIL TO THE REDSKINS !!!

Il faut vraiment que ce mec se fasse une place dans le roster ! Je veux le voir jouer en NFL pour les Redskins !

Un petite vidéo de ses highlights pour terminer :

Hightower vers Boston

Tim Hightower

Tim Hightower

Adam Schefter a annoncé sur twitter la visite de Tim Hightower chez les New England Patriots. L’avenir du running back restait flou à Washington et il pourrait bien prendre place du côté de Boston qui a perdu Green Ellis récemment. Grant (des Packers) a aussi été en visite là bas. Arrivé d’Arizona en 2011, Hightower avait eu un début de saison juste correct avec 321 yards (moyenne de 3.8 par portée) en 5 matchs et un touchdown mais avait vu sa saison arrêtée en octobre suite à une blessure aux ligaments du genou. Les Patriots devraient être en mesure de proposer une meilleure offre que les Redskins même si il pourrait rester utile ici. Roy Helu et Evan Royster sont prometteurs mais présentes peu de garanties avec seulement une année d’expérience chacun. Il faudra surveiller les nouvelles ces prochains jours.