ryan kerrigan

Kerrigan a enfin son gros contrat !

La franchise et le joueur discutaient depuis un moment, c’est désormais signé ! Ryan Kerrigan a signé son gros contrat avec la franchise. Drafté en 2011 par la franchise, il a progressé régulièrement et a eu une production très régulière (Il a atteint les 13.5 sacks l’année passée, son plus gros total en NFL). Rarement blessé, cela lui a permis de prendre le dessus sur un fragile et Orakpo et de devenir un leader de la défense.

Ryan Kerrigan va encore porter le Bourgogne et or longtemps

Ryan Kerrigan va encore porter le Bourgogne et Or longtemps

C’est sur ces bases solides qu’il a signé un contrat de 5 ans, pour un total de 57.5M$ (11.5M/an). Pour ce qui est de 2015, Kerrigan va toucher encore un peu plus de 7M$, l’extension prend sa valeur à partir de la saison 2016.

Espérons maintenant que Kerrigan poursuive sur cette dynamique. Il pourra peut être compter sur l’aide de Junior Galette, libéré par les Saints et qui doit rencontrer les dirigeants des Redskins prochainement. Affaire à suivre.

Qui seraient les Redskins dans la série Game of Thrones ?

La célèbre série Game of Thrones revient bientôt pour une nouvelle saison. Mais qui seraient donc les joueurs des Redskins si ils étaient dans la série ? Voici la réponse.

Robert Griffin III est… Joffrey Baratheon.

RGIIIJOFF

Égocentriques, parfois insupportables, extrêmement talentueux, ces deux jeunes hommes ont beaucoup en commun. Qu’on les aiment ou pas ils s’en fichent, ce sont eux qui mènent le royaume, ou l’équipe. Une chose est sûre, ils font parler d’eux !

Kirk Cousins est… Stannis Baratheon.

kirkstannis

Pour certains, ils sont leaders légitimes, ils travaillent d’arrache pied pour récupérer un titre qui leur est dû. Cependant, ils doivent encore beaucoup à apprendre de leurs erreurs, se rendre compte de leurs faiblesses et doivent savoir garder la tête froide.

Trent Williams est… Brienne de Tarth.

trentbrienne

Ils font tout pour remplir leur rôle et assurer la protection de celui dont ils ont la garde. Ce n’est pas toujours suffisant mais une chose est sûre, ils n’ont rien à se reprocher de leur côté. Tous les deux sont parmi les meilleurs à leur poste.

Bashaud Breeland est… Arya Stark.

????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????

Tous les deux ont déjà prouvé qu’ils pouvaient avoir de l’influence sur le cours des événements, mais tous les deux sont encore jeunes et doivent confirmer. Vu ce qu’ils ont montré, on ne doute pas qu’ils vont très vite devenir des protagonistes.

Desean Jackson est… Bronn.

deseanbronn

On peut très bien les qualifier de mercenaires, et ils peuvent être très irritants, mais une chose est certaine, ils sont très utiles et on préfère les avoir dans notre camp que dans le camp adverse.

Alfred Morris est… Tyrion Lannister.

alfredtyrion

Ils ne sont pas très grands, mais ils sont vaillants ! Ils n’ont pas peur de se mettre en danger pour protéger des intérêts plus grands. Ils ne recherchent pas la gloire mais travaillent d’abord pour leur groupe, même si ils ne sont pas appréciés à leur juste valeur. Les fans eux, les adorent.

Ryan Kerrigan est… Jon Snow.

??????????????????????????

D’abord dans l’ombre de leurs aînés (Robb / Orakpo), ils ont su s’émanciper, tracer leur propre route et remporter leurs propres victoires. Ils opèrent sur la ligne de front, au contact direct de l’ennemi et n’ont pas peur de faire le sale boulot.

DeAngelo Hall est… Jaime Lannister.

???????????????????????????

Tous les deux peuvent être un peu antipathiques aux premiers abords, mais plus on apprend à les connaitre plus on se rend compte qu’ils tiennent avant tout beaucoup à leur famille/équipe et feraient tout pour elle. On finit par s’attacher à eux malgré leurs défauts, malheureusement tous les deux ont une sévère blessure récemment qui pourraient les handicaper pour la suite.

BONUS : Rex Grossman est… Daenerys Targaryen.

SexyKhal

Oui je sais, mon très cher Rex Grossman n’est plus dans la capitale. Cependant je ne pouvais pas passer à côté de cette comparaison. Les deux sont super sexy, les deux balancent des dragons difficilement contrôlable, mais peu importe, on en redemande à chaque fois. Et évidemment, les deux vont sauver le Monde.

Darryl Tapp signe

Darryl-Tapp-Traded-to-Philadelphia-Eagles

 

Avec Rob Jackson suspendu et Lorenzo Alexander parti voir ailleurs, le poste de outside linebacker manquait de profondeur. Les dirigeants n’ont pas souhaité attendre la draft pour régler cela, c’est pourquoi ils ont signé Darryl Tapp. L’ancien defensive end des Eagles et Seahawks devrait jouer outside linebacker dans la défense en 3-4 des Redskins. Souvent titulaire à Seattle, il l’a été beaucoup moins à Philadelphie. Il devrait encore jouer les doublures derrière Brian Orakpo et Ryan Kerrigan dans la capitale.

Redskins 27 Eagles 20

WEEK 16

medium (17)medium (13)

WASHINGTON REDSKINS 2720 PHILADELPHIA EAGLES

Sixième victoire consécutive ! Philadelphie a subit la loi des Redskins. Tout n’était pas parfait dans ce match, loin de là mais l’essentiel est acquis. Tout se jouera contre les Cowboys. 

tempND__8243--nfl_mezz_1280_1024

Le match n’avait pas idéalement démarré pour les Redskins, la défense étant totalement absente et laissant des boulevards permettant aux Eagles de rapidement mener 7-0, Maclin réceptionnant une passe de 27 yards de Foles dans la endzone. La suite est meilleure, Ryan Kerrigan provoquant notamment un fumble recouvert par Richard Crawford. Les turnovers auront cette année une des force de la défense de Washington. Les Redskins reviennent donc à un point grâce à deux field goal de l’inévitable Kai Forbath, qui d’ailleurs battu le record du meilleur début en NFL pour un kicker avec une fiche toujours parfaite de 17/17.

Dans le deuxième quart-temps, les Redskins passent devant grâce à un très beau travail de Josh Morgan qui trouve la endzone après réception. Juste avant la pause les Eagles marquent trois nouveaux points et le match reste donc plus que jamais serré avec un score de 13-10 en faveur de la franchise de la capitale.

tempA70G1486--nfl_mezz_1280_1024

Le troisième quart-temps est celui où les Redskins vont faire la différence, prenant clairement le dessus sur leurs adversaires. Alfred Morris (22 courses, 91 yards) inscrit très tôt un touchdown de 10 yards à la course pour faire passer le score à 20-10. Les Eagles répliquent avec un field goal mais les Redskins creusent l’écart grâce à Robert Griffin III (16/24, 198 yards, 2TD, 1INT) qui réalise la passe parfaite pour Santana Moss. 27-13. La fin de match aura pu être plus sereine si les Redskins avaient mieux contrôlé le ballon défendu. RGIII se fait d’abord intercepter puis Lewis inscrit un touchdown lors de son unique course du match pour les Eagles. Ces Eagles qui vont avoir une dernière opportunité dans la redzone, mais Foles (diminué par une blessure à la main) ne parvient pas à se connecter avec Maclin, qui glisse dans la endzone alors qu’il était complètement libre.

Malgré ce dernier moment de stress, les Redskins l’emportent donc 27-20 et restent en course pour les playoffs. On notera que Chris Cooley a réalisé sa première (et dernière ?) réception de l’année avec les Redskins.

Falcons 24 Redskins 17

WEEK 5

ATLANTA FALCONS 24 – 17 WASHINGTON REDSKINS

Les Redskins n’ont pas été loin de créer l’exploit face aux Falcons, mais la franchise d’Atlanta a fini par prendre le dessus dans le dernier quart temps. Dommage.

Pendant la première mi-temps la grande surprise a été de voir la défense être extrêmement performante, forçant l’attaque des Falcons à punter à plusieurs reprises. Et surtout la défense à provoqué deux turnovers décisifs. Le premier est une interception de Ryan Kerrigan (encore très bon hier) qui emmené le cuire jusque dans la endzone adverse. Le deuxième est un fumble recouvert par Perry Riley sur un mauvais snap des Falcons qui s’approchaient dangereusement de notre endzone. Dans cette défense solide, le capitaine London Fletcher était encore au premier rang avec 8 tackle, pour 12 assist. Il est toujours plus jeune !

Malheureusement quand la défense marche bien, c’est l’attaque qui répond moins. Si Alfred Morris (18 courses, 115 yards) a encore été excellent, le jeu de passe a lui eu du mal à se développer. Et pour couronner le tout Billy Cundiff a manquer un field goal de… 31 yards (oui, encore) à 7-0 pour les Redskins. Sur le drive suivant les Falcons reviennent à 7-7 et les équipes rejoignent les vestiaires sur ce score. Rageant.

En deuxième mi temps les défenses ont plus de mal. Avec encore du très bon Morris les Redskins s’enfoncent dans le camp des Falcons mais ne concluent qu’avec un field goal, et surtout Robert Griffin III sort sur blessure (commotion). Les Falcons reprennent ensuite les commandes (14-10) avec un nouveau touchdown. Et puis le quarterback rookie remplaçant Kirk Cousins complète sa première passe pour un touchdown de 77 yards à Santana Moss (qui a d’ailleurs réalisé sa 500ème réception avec les Redskins lors de ce match). Les Redskins reprennent donc l’avantage mais ne tiennent plus en défense et Matt Ryan et sa fine équipe de receveurs engrangent les yards et les points, le score atteint 24-17 pour les Falcons et Kirk Cousins, cède à la pression du score en se faisant intercepté à deux reprises dans les derniers instants, ce qui scelle la victoire des visiteurs.

Un match un peu frustrant donc, la victoire semblait à portée. La suite du calendrier n’ira pas en s’améliorant, difficile de voir un bilan qui ne sera pas négatif, mais tout peut arriver.

Redskins 24 Buccaneers 22

WEEK 4

WASHINGTON REDSKINS 2422 TAMPA BAY BUCCANEERS

Ouf ! On n’est pas passé loin de la catastrophe à Tampa hier soir. Après une première mi-temps parfaitement contrôlée les Redskins se sont effondrés avant de l’emporter sur fil, il s’en est fallu de peu !

Les deux rookies offensifs ont encore étés très bons

Le match avait très bien commencé pour les Redskins. Le premier touchdown des bordeaux et or arrivait après une course de Robert Griffin III qui lâche le ballon recouvert dans la endzone par Pierre Garçon.  Décidément RGIII sait vraiment tout faire ! Il vient inscrire un deuxième touchdown à la course puis c’est Alfred Morris qui réalise une très belle course de 39 yards jusqu’à la endzone. Le rookie running back a encore sorti une prestation très solide avec 113 yards à la clé. Les Redskins ont désormais la meilleure attaque au sol de la ligue en terme de yards.

En défense, les Redskins limitaient les Buccaneers à 6 points à la pause, avec notamment un excellent Ryan Kerrigan qui s’impose comme un des patrons de la défense, et qui voit ses performances encore plus en lumière depuis la blessure de Brian Orakpo.

Mais après la pause Freeman s’est réveillé, les Redskins ont regressé et Billy Cundiff a loupé des Field Goal a priori faciles. C’est ainsi qu’à moins de deux minutes de la fin du match les Redskins se retrouvaient menés 21-22 avec un seul timeout. Les Redskins repartent de leurs 20 yards après un touchback et ces dernières années on se serait dit que c’est fini, impossible de remonter tout le terrain. Oui mais voilà, cette année un certain RGIII a rejoint les rangs de la capitale. Et le rookie a parfaitement et calmement remonté tout le terrain, tout ça avec un problème d’oreillette (il a dû appeler lui même certains jeux) jusqu’à mettre en position Billy Cundiff qui passe de justesse le Field Goal de la victoire et se rachète de ses loupés précédents.

Cundiff félicité par ses coéquipiers

RGIII a montré qu’il était impecable sous la pression. C’est une bonne chose pour la suite. La secondary, bien que moins catastrophique que lors des deux derniers matchs, a montré encore quelques difficultés. Ça pourrait être une faiblesse qui va nous ruiner quelques matchs…

Petite anecdote : Juste avant le match Brandon Merriweather et Aldrick Robinson se sont heurtés durant l’échauffement. Rien de grave a priori mais ils ont quand même loupé le match. Vraiment stupide, heureusement qu’il n’y a pas eu de grave conséquence.

Uniformes 80ème anniversaire

A l’occasion de célébrer le 80ème anniversaire de la franchise, les Redskins ont présenté leurs nouveaux 3ème maillot ou throwback jersey. Ce sont les linebackers Ryan Kerrigan et Brian Orakpo qui les ont présenté. Ils serviront pour deux matchs en 2012, mais pour l’instant il n’a pas été révélé lesquels ce serait. Ces nouveaux maillots mélangent un côté vintage à la modernité de Nike, qui les a dessiné en étroite collaboration avec la franchise. Ils ne sont pas sans rappeler les uniformes de l’université de Boston ou encore Florida State.
Mais trêve de blabla, je vous laisse avec des images pour vous faire une idée, je trouve ça plutôt réussi pour ma part.

Orakpo et Kerrigan avec les uniformes

Orakpo et Kerrigan avec les uniformes

Vue de face

Vue de face

Vue de dos

Vue de dos

Epaule avec logo

Épaule avec logo

Le col

Le col avec l’inscription « Équipe, Effort, Tradition »