sav rocca

Le tag pour Orakpo, Carriker et Rocca out

brian-orakpo2

 

L’incertitude planait autour de Brian Orakpo, dont le contrat arrivait à terme. Finalement il restera au moins un an de plus à Washington, puisque le franchise tag a été utilisé sur sa personne. Le pass rusher avait réalisé une excellente saison 2013, après un saison 2012 marquée par les blessures. Vous l’aviez d’ailleurs plébiscité pour le titre de meilleur joueur défensif de la saison. Avec Ryan Kerrigan toujours présent à l’autre extrémité de la ligne défensive, ce secteur de jeu sera l’un des seuls avec lequel Jay Gruden pourra avoir des certitudes.

Il n’y aura par contre pas d’année supplémentaire dans la capitale fédérale pour le punter vétéran Sav Rocca. L’Australien de 40 ans aura sans doute du mal à retrouver une nouvelle franchise et cela pourrait donc bien être la fin d’une longue carrière commencée dans le football australien.

Pas d’année supplémentaire non plus pour Adam Carriker qui sort d’une saison blanche à cause d’une blessure. Il s’était donné du mal pour retrouver sa forme en 2013 (peut être trop puisqu’il avait fait une rechute) mais cela n’a pas suffit. Le defensive end qui était une pièce importante de la ligne défensive les années précédentes devra réussir à convaincre une autre franchise de l’embaucher. On lui souhaite !

Publicités

Moss restructuré, et d’autres signatures

Santana+Moss+Washington+Redskins+v+Dallas+XYWVjmL6uZwl

 

Encore beaucoup de mouvements ces dernières heures du côté de Washington.

Fans de Santana Moss réjouissez vous, celui qui est un Redskin depuis 2005 continue l’aventure avec la franchise. Pour cela il fallait qu’il accepte de restructurer son contrat, cela a été chose faite. Le fait de jouer avec un quarterback comme Robert Griffin III et son âge (33 ans) qui ne lui aurait pas permis d’avoir un gros contrat ailleurs ont certainement joué dans les négociations.

Brandon Merriweather a également restructuré son contrat pour donner de l’air à la franchise. Cela  lui assure donc d’être à l’abri d’un cut. Il avait montré de belles choses en 2012 mais avait surtout passé beaucoup de temps à l’infirmerie, c’est donc l’inconnu en ce qui concerne son niveau de jeu pour l’année à venir.

Kedric Gholston, qui était libre, a lui signé un nouveau contrat. Je pensais qu’il serait laissé libre, il n’a jamais vraiment eu une production importante mais il sera toujours utile dans la rotation. Rappelons que le joueur n’a connu que la franchise de Washington depuis qu’il a été drafté au sixième tour en 2006.

Même chose pour Sav Rocca qui a prolongé pour deux ans. Le punter australien a déjà 38 ans et pour cela je m’attendais aussi à ce qu’on se penche sur une solution plus jeune. Mais il semblerait que le staff veuille faire un bout de chemin en plus avec lui. Il reste un punter tout à fait correct.

L’équipe a apporté de la profondeur dans la ligne offensive. Avec Jordan Black non conservé et Tyler Polumbus dans le flou, les Redskins ont fait venir un nouvel offensive tackle en la personne de Tony Pashos. Passé par les Jaguars et Ravens notamment, il n’avait pas joué l’année dernière mais a parfois été titulaire dans sa carrière. Il pourrait récupérer le poste de right tackle starter de Polumbus ou celui de tackle remplaçant de Black. A voir.

Joueurs libres

Rob Jackson et Lorenzo Alexander seront bientôt libres

Rob Jackson et Lorenzo Alexander seront bientôt libres

La saison étant terminé du côté de Washington DC, il est temps de s’intéresser à ce qui va se passer pendant l’inter-saison. Nombre de joueur sont en fin de contrat et vont donc être des free agents. Certains seront prolongés, d’autres non. Etat des lieux.

Unrestricted free agents

Chris Cooley (TE) : Ça m’arrache le coeur d’écrire ça mais je pense qu’il n’y a plus d’avenir pour captain chaos à Washington. Le plus ancien joueur de l’équipe a été très peu utilisé cette saison (une seule réception) et n’a même dû son retour dans l’équipe qu’à une blessure de Fred Davis. Il est peu probable que la franchise refasse appel à lui.

Fred Davis (TE) : Là c’est plus compliqué. On attendait tous Davis parmi les meilleurs tight end de la ligue en 2012, et tout avait bien commencé pour le joueur des Redskins puisqu’il était une cible privilégiée de RGIII, mais il s’est blessé au tendon. Je pense que la franchise lui proposera une nouvelle signature, mais pas à n’importe quel prix.

Sav Rocca (P) : Malgré une saison 2012 tout à fait correcte, le punter australien commence à se faire vieux (39 ans) et il  a en plus été blessé cette saison. Si une opportunité se présente il ne serait pas surprenant de voir les Redskins passer à un autre joueur.

Jordan Black (OT) : On n’a presque pas vu le vétéran à l’oeuvre en 2012. Il a été suspendu (semble-t-il injustement)  et a manqué la fin de saison. Il pourrait toujours être utile en back up l’année prochaine. Mais difficile à dire si les Redskins ne vont pas se pencher sur une autre solution.

Tyler Polumbus (OT) : Propulsé titulaire cette saison il a plutôt été une bonne surprise. L’équipe lui proposera sans doute un nouveau contrat.

Kory Lichtensteiger (OG) : Sans doute le milleur lineman offensif derrière Trent Williams. Je ne vois pas autre chose qu’un nouveau contrat pour lui.

Kedric Golston (DE) : Utilisé dans rotation de la ligne défensive il a fait son job. C’est un des « anciens » de cette équipe puisqu’il n’a pas connu d’autre franchise. Mais ce n’est pas sûr que ça suffise pour le conserver. Je dirais que c’est du 50/50.

Rob Jackson (OLB) : Grosse révélation de la saison. Lui et Chris Wilson devait se partager le remplacement d’Orakpo, mais rapidement Jackson a pris le dessus et il a réalisé une excellente saison. Lui offrir un nouveau contrat semble une évidence. Mais il devrait être remplaçant d’Orakpo ? Pas sûr qu’il accepte cette situation alors qu’il pourrait être titulaire ailleurs…

Lorenzo Alexander (partout) : Peut être le meilleur joueur d’équipe spéciale de la ligue. Et un backup couteau suisse. On le garde, point final.

Bryan Kehl (ILB) : Il a peu joué et avait déjà été coupé une fois en pré-saison avant de revenir. Il pourrait avoir une autre chance si les dirigeants ont vraiment vu du bon en lui.

Chris Wilson (OLB) : Si on ne parvient pas à retenir Rob Jackson, nul doute que Chris Wilson restera. Il a été un remplaçant correct et connait bien le système.

Cedric Griffin (CB) : Il a réalisé une saison plutôt bonne avant de se faire suspendre pour dopage  Mais le fait que le staff lui ait à nouveau fait confiance pour le match contre Seattle pourrait montrer qu’ils tiennent à lui.

Madieu Williams (S) : Titulaire par défaut cette année il a alterné le bon et le moins bon. Pas sûr que la franchise le retienne coûte que coûte.

Tanard Jackson (S) : Il devait être un de nos safety titulaires avant sa suspension d’un an. Je ne pense pas que les Redskins vont lui faire à nouveau confiance.

Restricted free agents

Chris Baker (NT) : Remplaçant mais qui a beaucoup contribué dans la rotation de l’effectif. L’équipe devrait lui redonner sa chance. Mais attention Chris Neild va également revenir de blessure.

Logan Paulsen (TE) : Il a prouvé cette année qu’il méritait sa place dans l’équipe. Même si ce n’est pas un grand athlète il fera un très bon tight end numéro deux. Et puis il a une bonne attitude et une bonne gueule.

Darrel Young (FB) : Il a été très bon cette saison. L’ancien linebacker effectue la transition à merveille. Encore un joueur à garder.

Brandon Banks (WR) : Faible menace en receveur et il a perdu son job de kick et punt returner en fin de saison. L’aventure avec les Redskins semble définitivement terminée pour lui, après plusieurs sursis.

Nick Sundberg (LS) : Il n’a pas fait d’erreurs, pas de raison de le laisser filer.

Votre avis sur ces free agents ?

Avant match : vs Baltimore Ravens

Avant match

Baltimore Ravens @ Washington Redskins

C’est le sprint final pour les playoffs qui commence et il n’y a pratiquement pas le droit à l’erreur pour les Redskins. Demain ce sera les Ravens en face, autant dire un gros morceau de la ligue, mais une place dans le tableau final, ça se mérite.

12-Skins-preseason-news

Ce qui fait espérer

Les Ravens sont plutôt en difficulté à l’extérieur, et tout particulièrement Joe Flacco qui a des statistiques qui s’effondrent quand il sort de Baltimore. Espérons que le déplacement à Washington (si court soit il) prolonge ces mauvaises performances.

La dynamique est du côté de Washington. Même si Baltimore présente un bien meilleur bilan, ils viennent de perdre contre leurs rivaux de Pittsburgh, pourtant bien diminués, notamment privés de « Big » Ben Roethlisberger. De leur côtés les Redskins viennent d’enchaîner trois victoires contre des adversaires de division et terminant lundi par s’offrir les champions en titre.

L’attaque marche de mieux en mieux, le système offensif mis en place par Kyle Shanahan porte ses fruits et rend fou les défenses adverses.

Robert Griffin III. RGIII fait toujours espérer.

Ce qu’il faut craindre

Les kick return et punt return des Ravens. Jacoby Jones a déjà scoré trois fois sur retour de coups de pied (2 KR et un PR). Les retours de kick seront particulièrement à craindre car le kicker Kai Forbath, si bon soit il pour les Fieldgoal, a bien du mal à faire des touchback lors de ses coups de pied d’engagement, l’équipe spéciale aura intérêt à ne pas se trouer.

L’équipe des Ravens a beau être diminuée et moins impressionnante cette année, elle reste une équipe très expérimentée et sa défense sera de toute façon un gros défi pour RGIII. Des joueurs comme Ed Reed ne sont pas à prendre à la légère.

Notre secondary s’était plutôt bien repris lors de ces derniers matchs, mais avec la suspension de Cedric Griffin, et les pépins physiques de Josh Wilson et DeAngelo Hall la défense contre la passe pourrait souffrir. C’est le bon moment pour un joueur comme Richard Crawford de se révéler.

Point blessures  

Redskins : Pierre Garçon (pied), Josh Wilson (épaule) et Saverio Rocca (genou) devraient pouvoir tenir leur place dimanche. La participation est par contre incertaine pour DeAngelo Hall (cheville), Trent Williams (cuisse) et London Fletcher (cheville).

Ravens : Terrel Suggs (biceps), Chris Johnson (cuisse) et Asa Jackson (épaule) sont incertains. Jimmy Smith (abdomen) est douteux et enfin Ed Dickson (genou) et Dannell Ellerbe sont forfaits.

Redskins 12 Steelers 27

WEEK 8

WASHINGTON REDSKINS 1227 PITTSBURGH STEELERS

Un match cauchemar pour Washington. Une défense absente, un attaque maladroite, de multiples erreurs et au final le plus mauvais match de l’équipe jusqu’ici. A oublier au plus vite !

On aurait dit que les Redskins ne sont jamais entrés dans le match. Débordé d’entrée en défense, l’équipe ne s’est jamais vraiment rétabli (les Steelers ont scoré sur la plupart de leur drive). En attaque, une seule phase a été plutôt correcte, menant au touchdown de Santana Moss. Mais les receveurs ont pendant tous les matchs multiplié les drop, à croire qu’ils avaient du savon sur les gants. En tout c’est 11 passes de Robert Griffin III (16/34, 177 yards, 1 TD) qui ont été relâchées, hallucinant.

Pas grand chose d’autre à dire sinon, les rookies RGIII et Alfred Morris (13 courses, 59 yards) sont sans doute ceux qui ont le moins à se reprocher. Le kicker Kai Forbath a rendu également une copie presque parfaite, à l’exception d’un extra point manqué.

En défense si la faiblesse de la secondary est une habitude, le pass rush lui continue de s’affaiblir, Ben Roethlisberger a eu tout le temps du monde pour ajuster ses passes. En plus de cela la défense contre la course a été anormalement fébrile.

Vous ajoutez à cela quelques bourdes comme un punt de 12 yards de Sav Rocca ou un nouveau pétage de câble de DeAngelo Hall vous mélangez bien (attention aux grumeaux) et vous obtenez le match le plus horrible de 2012 pour les Redskins.

L’absence de Pierre Garçon est plus préjudiciable que prévu car on avait sans doute surestimé des receveurs comme Leonard Hankerson ou Aldrick Robinson.

Le chantier de la reconstruction est loin d’être terminé, il ne va pas falloir manquer la prochaine draft, notamment sur le plan de la défense pour être enfin au niveau des playoffs, car il faut se faire une raison, ce n’est pas encore pour cette année…