Contrat

Contrat. Jordan Reed prolonge pour 5 ans et 50M$

Jordan Reed, qui aurait été un agent libre à la fin de la saison prochaine, a signé une extension de contrat. Il est désormais lié à la franchise pour les 5 années à venir. Il touchera 50 millions en tout. En comparaison, Rob Gronkowski a signé un contrat de 54M$ (9M$/an) et Jimmy Graham a signé un contrat de 40M$ (10M$/an). Zach Ertz, qui correspond à la génération de Jordan Reed, a signé le sien pour 42,5M$ (8,5M$/an).

Reed se place donc parmi ces plus gros contrats de la ligue pour les tight end. Avec sa dernière saison stratosphérique, c’est ce à quoi on pouvait s’attendre, le dernier payé est toujours le mieux payé. L’inflation continuera pour les suivants. Avec cette prolongation acquise, les Redskins peuvent se concentrer sur Kirk Cousins.

Publicités

Les Redskins vont chercher le tight end Derek Carrier

Avec l’accumulation des blessures à poste qui était déjà le moins profond de l’effectif, une acquisition semblait inévitable. C’est finalement Derek Carrier que les Redskins sont allés chercher. Le tight end qui jouait jusqu’ici pour les 49ers, était passé furtivement chez les Raiders et Eagles, sans jamais s’imposer. C’est arrivé à San Francisco qu’il a commencé à franchir les paliers. En 2014 il a participé à 11 rencontres, dont une en tant que titulaire. Il a cumulé 9 réceptions pour 105 yards.

Erek Carrier sous ses anciennes couleurs.

Erek Carrier sous ses anciennes couleurs.

Rien n’est officiel mais il aurait été acquis contre un cinquième tour conditionnel, lié à son temps de jeu et ses performances. L’ancien receveur de Beloit College (Wisconsin) ne percevra pas un énorme salaire et semble en progression constante depuis sa conversion au poste de tight end, pas de gros risques a priori. Et si il a débarqué dans la ligue il y a trois ans, il n’a encore que 25 ans.

Sans surprise vu son passé, il s’agit avant tout d’un tight end doué dans la réception, mais il semble également être devenu un bloqueur compétent. Nous pourrons vite vérifier. En tout cas c’est un beau gabarit (1,93 mètre pour 109 kgs) qui ne traîne pas. Lors de son combine en 2012 il avait couru le 40 yards en 4.49 !

Vu la pauvreté de l’effectif à ce poste, il semble taillé pour prendre la place de TE #2 derrière Jordan Reed, et quand on connait la santé précaire de ce dernier, autant dire que Carrier pourrait vite être mis à contribution.

On lui souhaite le meilleur sous nos couleurs.

Galette signé, Breeland suspendu et blessé

Comme nous vous le disions plus tôt, Junior Galette était à l’essai avec la franchise, et bien les dirigeants ont jugé qu’il était digne de lui offrir une nouvelle chance et un nouveau contrat. Écarté de la Nouvelle Orléans malgré de très bonnes performances sportives, ce sont ses écarts comportementaux qui lui ont coûté sa place. D’après le staff, il y a assez de leaders sérieux dans ce vestiaire pour éviter qu’il dégage de mauvaises ondes ici.

La franchise lui offre simplement un contrat d’un an au salaire minimum, de ce côté là les risques sont donc limités, pas de folie. Pour un joueur qui a cumulé 22 sacks sur les deux dernières années, ce n’est pas du vol. Si il retrouve son niveau il devrait s’aligner en position d’outside linebacker titulaire à l’opposé de Ryan Kerrigan. Le sophomore Trent Murphy et le rookie Preston Smith voient des minutes de jeu s’envoler, mais rien ne dit qu’ils ne dépassent pas Galette, et nous ne sommes jamais à l’abri de blessures.

Junior Galette a convaincu Gruden et le staff.

Junior Galette a convaincu Gruden et le staff.

Nouvelle moins réjouissante, la suspension puis blessure de Bashaud Breeland. Après une année rookie prometteuse, on attendait beaucoup du jeune cornerback. Mais on a appris hier qu’il serait suspendu pour le premier match suite à une affaire de possession de Marijuana qui remonte à 2014, et dans la foulée il a subi une entorse du genou sur un mauvais appui lors de l’entrainement. Il devrait être indisponible entre un et deux mois.

Heureusement, d’après tous les observateurs DeAngelo Hall revient en grande forme et devrait pouvoir assurer une place de titulaire aux côtés de la recrue Chris Culliver. David Amerson devrait ainsi récupérer le poste de nickel cornerback.

Kerrigan a enfin son gros contrat !

La franchise et le joueur discutaient depuis un moment, c’est désormais signé ! Ryan Kerrigan a signé son gros contrat avec la franchise. Drafté en 2011 par la franchise, il a progressé régulièrement et a eu une production très régulière (Il a atteint les 13.5 sacks l’année passée, son plus gros total en NFL). Rarement blessé, cela lui a permis de prendre le dessus sur un fragile et Orakpo et de devenir un leader de la défense.

Ryan Kerrigan va encore porter le Bourgogne et or longtemps

Ryan Kerrigan va encore porter le Bourgogne et Or longtemps

C’est sur ces bases solides qu’il a signé un contrat de 5 ans, pour un total de 57.5M$ (11.5M/an). Pour ce qui est de 2015, Kerrigan va toucher encore un peu plus de 7M$, l’extension prend sa valeur à partir de la saison 2016.

Espérons maintenant que Kerrigan poursuive sur cette dynamique. Il pourra peut être compter sur l’aide de Junior Galette, libéré par les Saints et qui doit rencontrer les dirigeants des Redskins prochainement. Affaire à suivre.

Chester et Porter libérés

Du mouvement dans le roster !

Si on pouvait imaginer ces deux joueurs en danger, on ne s’attendait pas forcément à les voir remerciés si tôt. Le guard Chris Chester et le cornerback Tracy Porter ont ainsi été libérés par la franchise.

Âgé de 32 ans et arrivé à Washington en 2011, Chester n’avait manqué aucun des 64 matchs des Redskins, il a même toujours été titulaire. Mais sa dernière saison a été très moyenne, pour ne pas dire mauvaise, et on sentait son heure arriver. De plus, l’arrivée de Bill Callahan en nouveau coach de la ligne offensive devait forcément amener du changement. Son départ signifie probablement que Spencer Long va débuter en RG. Mais d’autres options sont possible. Faire jouer Brandon Scherff en guard et Tom Compton ou Morgan Moses en RT. Il y a également une rumeur de décaler Moses en guard.

Chris Chester peut déposer les armes

Chris Chester peut déposer les armes

Tracy Porter, 28 ans, était quant à lui arrivé l’année dernière mais les blessures à répétitions l’ont empêché de s’exprimer pleinement. Avec les recrues à ce poste durant l’intersaison et son salaire trop imposant pour en faire un cornerback #5, son départ n’est finalement pas une grosse surprise.

On surveillera désormais un éventuel mouvement dans le sens inverse, étant donné que de la place a été faite dans la masse salariale.

12 UDFA signés

La draft à peine terminée, les équipes n’en ont pas pour autant fini de rechercher de nouveaux talents, ou au moins du personnel solide pour les camps d’entrainement.

Voici la liste des 12 agents libres non draftés signés par la franchise :

Reggie Bell, WR, San Diego

Takoby Cofield, OL, Duke

Brey Cook, OL, Arkansas

Corey Crawford, DE, Clemson

Dyshawn Davis, LB/S, Syracuse

Connor Halliday, QB, Washington State

Tony Jones, WR, Northwestern

Ty Long, K, UAB

Terrance Plummer, LB, Central Florida

Tyler Rutenbeck, WR, Dubuque

Trey Williams,  RB, Texas A&M

En parallère, OL Xavier Nixon a été libéré.

Parmi ces 12 noms, Cofield et Williams sont peut être les plus importants à retenir. Deux joueurs qu’on pouvait imaginer être draftés. Alors évidemment, si ils ne l’ont pas été il y a une raison, mais ils ont leur chance d’intégrer l’effectif. Silas Reed l’a prouvé l’an passé. Cofield aura tout de même fort à faire avec une grosse concurrence au poste d’OT. Trey Williams, running back très explosif, rapide et avec des changements de direction impressionnants, tentera d’apporter quelque chose de différent des joueurs déjà en place. Sa capacité à retourner les coups de pieds pourrait aussi jouer en sa faveur. Avec beaucoup de joueurs issus des grosses conférences NCAA, Scot McCloughan a en tout cas continué dans sa logique de la draft.

Dashon Goldson arrive à Washington

Nouvelle recrue défensive pour les Redskins, avec l’arrivée du free safety Dashon Goldson. Il s’agissait d’un réel besoin, Jeron Johnson semblant plutôt destiné à jouer strong safety, finalement ces deux là pourraient faire la paire. Encore faut il que Goldson retrouve son niveau. Si il avait été très performant lors de ses années à San Francisco, il est complètement passé au travers de ses deux années à Tampa Bay. Cette arrivée se fait sous forme de trade, les deux franchises échangeront des tours de draft tardifs en 2016. Pour être précis, Tampa Bay récupère notre sixième tour de draft et nous leur septième. Autrement le coût est quasi nul à ce niveau là.

Dans mes bras Washington !

Dans mes bras Washington !

Pour ce qui est du salaire, Goldson doit toucher 8 millions en 2015. Les Buccaneers ont dû lui en payer 4 sous forme de bonus, ce qui en laisse autant aux Redskins. Cela reste un gros salaire vu ses dernières performances, mais moins important que ça aurait pu l’être.

Cela signifie également qu’il y a peu de chances de revoir Brandon Meriweather, ce qui n’est pas forcément une mauvaise nouvelle. Même si malheureusement Goldson a également eu des suspensions pour des hits jugés illicites par la ligue.

Il faut rappeler que c’est Scot McCloughan qui l’avait drafté en 2007, au quatrième tour, quand il opérait encore pour les 49ers. Son physique n’est pas sans rappeler un certain Sean Taylor, et comme de nombreux joueurs à cette position il s’en sert d’exemple.

Voici ce qu’il a déclaré sur les réseaux sociaux :

« A ma nouvelle équipe, les Washington Redskins. Je veux que vous sachiez à quel point ma famille et moi sommes heureux de faire partie de cette solide organisation. J’ai été un fan de l’équipe pendant un moment. Un de mes joueurs favoris (Sean Taylor) a donné le ton à cette position pendant des années ici. Je ne suis pas Sean mais je serais heureux de fouler le même terrain que lui. Aux fans, ce sera une aventure fun et excitante. Notre objectif en tant qu’équipe sera simplement de botter des fesses et gagner des matchs. Pour ceux qui en savent peu sur moi, sachez que j’adore pratiquer ce sport. Il est certain que j’amènerai du caractère à cette défense. Avec l’expérience et le savoir que j’ai accumulé, je ferai tout pour rendre meilleurs ceux qui m’entourent. Mon objectif pour nous sera de se mettre sur la même longueur d’onde en tant qu’équipe et plus spécialement en tant que défense, car c’est là que tout commence. Cela étant dit, HTTR. »

Si cette recrue de 30 ans n’est évidemment pas une solution pour le long terme, il s’agit toutefois d’un réponse à un besoin urgent de joueur à ce poste. Un vrai pari, on saura à la fin de la saison si c’était un bon choix ou non, mais les risques restent relativement limités.

On peut déjà imaginer à 11 de départ se dégager en défense, avant que peut être la draft renforce cela.

                                  Goldson – Johnson

Breeland (Hall)                                          Culliver

                                   Riley – Robinson

Murphy                                                       Kerrigan

                         Paea – Knighton – Hatcher (Jean-François)